NOUVELLES
07/08/2016 03:59 EDT | Actualisé 08/08/2017 01:12 EDT

JO-2016 - La planche à voile RS:X, rapide mais exigeante physiquement

La planche à voile Neil Pryde RS:X a été désignée série olympique par la Fédération internationale de voile (ISAF, aujourd'hui World Sailing) pour les jeux Olympiques de 2008 à Pékin, en remplacement de la Mistral One Design, utilisée aux JO 1996, 2000 et 2004.

Très large et très toilée, la RS:X est exigeante sur le plan physique et déjauge rapidement pour atteindre des vitesses élevées. Grâce à sa dérive et son aileron, elle remonte bien au vent et peut s'exprimer sur des parcours olympiques standards, contrairement aux planches de funboard (sans dérive) qui naviguent sur des parcours de slalom.

La RS:X est série olympique chez les hommes et chez les femmes, les seules différences étant la surface de voile (9,5 m2 pour les hommes, 8,5 m2 chez les femmes) et la taille de l'aileron (66 cm/60 cm).

Lors des derniers jeux Olympiques, le Néerlandais Dorian van Rijsselberghe avait remporté la médaille d'or chez les hommes et l'Espagnole Marina Alabau chez les femmes.

Caractéristiques:

Longueur: 2,79 m

Largeur: 0,93 m

Poids: 13 kg

Voilure: 9,5 m2 (hommes) et 8,5 m2 (femmes)

Aileron: 66 cm (hommes), 60 cm (femmes)

heg/ol