NOUVELLES
07/08/2016 08:51 EDT | Actualisé 08/08/2017 01:12 EDT

Israël souhaite déporter ou interdire l'entrée aux boycotteurs

JÉRUSALEM — Le gouvernement israélien a l'intention de déporter ou d'interdire l'entrée à des militants en faveur du boycott contre le pays.

Le ministre israélien de la Sécurité publique, Gilad Erdan, a annoncé dimanche qu'une équipe serait mise sur pied pour localiser et déporter les «centaines» de boycotteurs habitant actuellement en Israël. Les autres seront tenus à l'écart du pays, a-t-on précisé.

Le communiqué du ministre indique que des dizaines d'organisations travaillent au pays pour «rassembler de l'information et utiliser celle-ci pour promouvoir le boycott contre Israël».

Le ministre n'a pas précisé le nom de ces organisations.

Le mouvement international BDS appelle au boycott, au désinvestissement et aux sanctions contre Israël — un combat non-violent contre l'occupation, disent ses militants.

Israël affirme que l'objectif du BDS est de détruire le pays et le groupe est considéré comme une menace sérieuse.