NOUVELLES
06/08/2016 21:36 EDT | Actualisé 07/08/2017 01:12 EDT

Inde: un artiste responsable crée des effigies de Ganesh écologiques

Quand l'artiste indien Dattadri Kothur a vu la pollution générée par l'immersion de milliers d'effigies de Ganesh lors de la fête annuelle à la gloire de ce Dieu hindou, il s'est dit qu'il devait agir.

Alors le plasticien de 30 ans a créé une effigie écologique dont des centaines d'exemplaires vont pour la première fois être utilisés cette année dans la ville de Bombay.

Ganesh, le fils de Shiva, symbole de sagesse, d'intelligence, d'éducation et de prudence, est une des divinités les plus populaires du panthéon hindou, avec sa tête d'éléphant sur un corps d'enfant.

Chaque année, Ganesh est célébré partout en Inde et à l'étranger en août-septembre, par 11 jours de fêtes dont les plus grandes ont lieu à Bombay, capitale financière du pays.

Des millions de personnes s'y massent pour le rituel de l'immersion des statues en mer d'Arabie.

Les effigies traditionnelles sont faites en argile ou en plâtre, recouvertes d'un enduit et peintes. Leur très lente décomposition libère des produits chimiques très polluants.

"J'ai décidé de créer une effigie alternative après avoir vu la pollution de l'eau et les morceaux d'idoles sur le front de mer de Bombay", a dit M. Kothur à l'AFP.

"Tree Ganesha", le ganesh créé par M. Kothur n'est fait que de produits organiques et ne doit pas être immergé, mais arrosé, comme une plante.

Une fois ainsi humifié, des graines enfouies à l'intérieur germeront, rendant un hommage plus durable à la divinité.

"Avec mes effigies, Ganesh vit sous la forme d'une plante et retourne à la nature", explique l'artiste, qui a d'ores et déjà répondu à 500 commandes et travaille dur pour en honorer 3.000 autres.

"La réponse (du public) à +Tree Ganesha+ montre que les gens sont conscients de la pollution de l'environnement et privilégient les solutions durables."

vm/cc/jac