NOUVELLES
07/08/2016 05:34 EDT | Actualisé 07/08/2016 05:35 EDT

Le bronze glisse entre les mains des Canadiens lors de la 2e journée d'activités

La Presse Canadienne

Si la cinquième place d'Antoine Bouchard en judo avait des allures de victoire, c'était tout le contraire pour les plongeuses Jennifer Abel et Pamela Ware et leur quatrième place au tremplin de trois mètres synchronisé.

Le judoka originaire de Jonquière s'est incliné par ippon lors de son combat pour l'obtention de la médaille de bronze face au Japonais Masashi Ebinuma.

Il s'agissait de son sixième combat de la journée, et non le moindre. Bouchard faisait face au triple champion du monde et médaillé de bronze aux Jeux de Londres, en 2012.

Le Japonais a réussi un yuko dans les premières minutes du combat pour s'inscrire à la marque avant de compléter le travail par ippon à 54 secondes de la fin du combat. Il avait gagné ses trois autres combats de la journée de la même manière.

Plus tôt pendant le tournoi, le 19e judoka au monde avait causé une vive surprise en prenant la mesure du vice-champion du monde, le Russe Mikhail Puliaev, au deuxième tour de la compétition.

Bouchard a ensuite atteint les quarts de finale en défaisant, cette fois, le champion d'Afrique en titre, le Marocain Imad Bassou. En ces deux occasions, c'est un unique yuko qui a permis au Québécois d'inscrire des victoires de 1-0.

La Montréalaise d'origine roumaine Ecatarina Guica n'a pas connu autant de succès, s'inclinant devant la Russe Natalia Kuziutina à son premier combat chez les moins de 52 kg.

La septième tête de série a livré un combat inspiré, mais son adversaire a su contrer toutes ses attaques pour l'emporter 2-0. Cette défaite d'entrée de jeu ne lui permettra pas d'être repêchée plus tard dans le tournoi.

Vive déception à la piscine

Les Québécoises Jennifer Abel et Pamela Ware, qui représentaient de grands espoirs de médailles, n'ont pu répondre aux attentes en terminant au pied du podium, derrière les Chinoises, les Italiennes et les Australiennes.

Les Canadiennes ont terminé l'épreuve avec un score cumulatif de 298,32 tandis que l'Australie a récolté 299,19 points. Les Chinoises (345,60) et les Italiennes (313,83) ont été en contrôle tout au long de l'épreuve et n'ont visiblement jamais été inquiétées.

Le duo canadien a connu des ennuis à ses deux premiers plongeons, mais était tout de même en troisième position avant le dernier de cinq plongeons. Lors de celui-ci, Abel a effectué son entrée à l'eau un peu loin du tremplin et les juges l'ont remarqué. Elles ont obtenu une note de 67,50, ce qui ne leur a pas permis de devancer les Australiennes qui avaient récolté 71,10 points.

Lorsqu'elles ont réalisé qu'elles allaient devoir se contenter d'une quatrième place, les deux plongeuses ont versé quelques larmes, visiblement déçues et frustrées.

Ailleurs à Rio

L'équipe canadienne féminine de rugby à sept a connu son premier revers du tournoi, s'inclinant 22-0 contre la Grande-Bretagne.

En vertu de leurs deux convaincantes victoires de samedi, les Canadiennes étaient déjà assurées de prendre part aux quarts de finale plus tard dimanche.

En tennis de table, chez les hommes, Eugene Wang a gagné son match de deuxième tour en quatre manches de 11-7, 11-9, 11-7, 11-4 face au Turc Ahmet Li.

Lors de son prochain match, lundi midi, Wang affrontera Chun Ting Wong, de Hong Kong.

En natation, Kylie Masse (59,07) et Dominique Bouchard (1:00,18) ont obtenu leur billet pour les demi-finales du 100 mètres dos. Rachel Nicol (1:06,85) s'est également qualifiée pour les demi-finales du 100 mètres brasse, mais pas Kierra Smith.

En escrime, Maximilien Van Haaster a été éliminé au deuxième tour de l'épreuve de fleuret individuel.

Voir aussi:



Galerie photo 7 espoirs québécois aux Jeux olympiques de Rio 2016 Voyez les images


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter