NOUVELLES
06/08/2016 12:18 EDT | Actualisé 07/08/2017 01:12 EDT

Syrie: les insurgés lancent une nouvelle offensive pour briser le siège d'Alep

BEYROUTH — Des groupes insurgés ont lancé une nouvelle offensive, samedi, pour tenter de mettre fin au siège des forces gouvernementales sur les quartiers contrôlés par les rebelles dans la ville d'Alep, dans le nord de la Syrie, selon des militants de l'opposition et les médias officiels. Les insurgés ont affirmé avoir atteint leur but, ce que les médias officiels ont nié.

Un responsable militaire non identifié a déclaré à l'agence de presse gouvernementale SANA qu'un «grand nombre» de combattants avaient attaqué un collège militaire du sud d'Alep, ajoutant que les forces gouvernementales luttaient pour défendre la vaste base militaire. L'agence a précisé que l'offensive des insurgés avait été précédée d'une série d'attentats à la voiture piégée dans le secteur.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme et les Comités locaux de coordination, deux organisations de l'opposition, ont affirmé que les combattants avaient réussi à atteindre les quartiers assiégés peu avant le coucher du soleil, samedi. L'Observatoire a toutefois ajouté que les civils coincés dans les zones assiégées ne pouvaient en sortir pour l'instant à cause des frappes aériennes et des tirs d'obus.

La télévision officielle syrienne a affirmé que l'attaque avait été repoussée et que l'armée avait repris le contrôle du terrain perdu plus tôt dans la journée au collège militaire.

Des groupes armés de l'opposition ont lancé plusieurs attaques au cours des derniers jours pour tenter de briser le siège d'Alep. Ces groupes rassemblent plusieurs factions extrémistes et ultraconservatrices, dont la coalition Ahrar al-Sham, qui comprend la branche locale d'Al-Qaïda.

Le gouvernement a complètement fermé la principale route menant aux quartiers rebelles d'Alep le 17 juillet. L'ONU estime que de 250 000 à 300 000 personnes sont prises au piège dans l'est de la ville depuis la mi-juillet et prévient qu'une crise humanitaire menace la région.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!