NOUVELLES
06/08/2016 10:42 EDT | Actualisé 07/08/2017 01:12 EDT

Saskatchewan: démission du vice-premier ministre après un cas d'alcool au volant

REGINA — Le vice-premier ministre de la Saskatchewan, Don McMorris, a annoncé sa démission, samedi, après avoir été accusé d'avoir conduit avec des facultés affaiblies.

M. McMorris a indiqué par voie de communiqué qu'il avait parlé avec le premier ministre de la province, Brad Wall, et que ce dernier avait accepté sa démission.

Le politicien quittera également le caucus du Parti de la Saskatchewan (Saskatchewan Party). Il souhaite régler ses démêlées avec la justice et obtenir du soutien.

Don McMorris a demandé pardon à sa famille, à ses collègues et aux citoyens de la province, ajoutant qu'il n'y avait pas de mots pour décrire à quel point il était désolé.

Il a ajouté qu'il avait précédemment souligné à plusieurs reprises que de prendre le volant après avoir consommé de l'alcool est dangereux et inacceptable. C'est dans cette optique que le gouvernement de la Saskatchewan a renforci les lois et durci les sanctions concernant l'alcool au volant, a écrit le vice-premier ministre démissionnaire.

Il a reconnu qu'il «n'aurait pas dû prendre le volant après avoir bu».

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!