NOUVELLES
06/08/2016 10:23 EDT | Actualisé 07/08/2016 07:36 EDT

Jeux de 2024: le maire de Los Angeles craint que Trump nuise aux chances de sa ville

Carlo Allegri / Reuters
Republican presidential nominee Donald Trump speaks at a campaign rally in Scranton, Pennsylvania, U.S., July 27, 2016. REUTERS/Carlo Allegri

Le résultat de l'élection présidentielle de novembre aux États-Unis aura des conséquences sur les chances que Los Angeles soit choisie pour être l'hôte des Jeux olympiques de 2024, croit le maire de la ville, Eric Garcetti. Si Donald Trump devient président, le Comité international olympique (CIO) pourrait selon lui écarter la candidature de Los Angeles.

Eric Garcetti assiste présentement aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro et profite du moment pour promouvoir la candidature de sa ville auprès des membres du CIO. Il croit que Los Angeles pourrait représenter "la dernière chance" pour les États-Unis d'accueillir les Jeux avant que les Américains ne se désintéressent complètement de cet événement à grand déploiement.

Le sujet principal des conversations que M. Gacetti a eues avec des représentants du CIO est celui de l'élection présidentielle, a confié le politicien démocrate de 45 ans dans une entrevue exclusive accordée à l'Associated Press. Ce dernier appuie la candidature de Hillary Clinton. Les chances que son rival républicain l'emporte sont évoquées par plusieurs, a noté le maire de Los Angeles.

Une nouvelle personne occupera la Maison-Blanche au moment où le CIO sélectionnera la ville qui accueillera les Jeux olympiques de 2024, en septembre 2017. Los Angeles - où s'étaient tenus les jeux de 1932 et de 1984 - est en compétition avec Paris, Rome et Budapest.

Les 98 membres du CIO sont originaires de divers pays. Plusieurs pourraient être découragés par les commentaires du candidat républicain à la présidentielle à l'égard des Mexicains et des musulmans, entre autres.

"Ils se demandent si les États-Unis vont prendre cet étrange virage", a expliqué le maire de Los Angeles.

"Même si cela ne se produisait pas, la simple crainte, les discussions autour de ce sujet et l'idée que nous excluions des personnes en nous fondant sur (leurs origines) soulignent l'urgence qu'un événement comme les Jeux olympiques montre ce que nous sommes vraiment."

Le responsable de la candidature de la ville américaine, Casey Wasserman, ne partage pas ce point de vue. Il est selon lui impensable de juger un pays par ceux qui aspirent à le gouverner. Les membres du CIO en sont bien conscients, croit-il.

Les derniers Jeux olympiques ayant eu lieu aux États-Unis remontent à 1996, à Atlanta. De multiples tentatives antérieures de ramener l'événement sportif international en territoire américain ont échoué. Les candidatures de New York, en 2012, et de Chicago, en 2016, n'ont pas été retenues.

Voir aussi:

Galerie photo Les meilleures photos des admirateurs de Donald Trump Voyez les images