NOUVELLES
06/08/2016 17:19 EDT | Actualisé 07/08/2017 01:12 EDT

JO-2016/gym - Uchimura surpris par un Ukrainien, la Chine revient

Le "roi" de la gymnastique artistique Kohei Uchimura s'est fait devancer par l'étonnant Oleg Verniaiev au concours général samedi lors des qualification des JO-2016, marquées par le retour de la Chine au sommet et la grave blessure du Français Samir Aït Saïd.

Uchimura, tenant du titre olympique au concours général outre quatre médailles d'argent, a fait valoir son rang, avec 90,498 points, avant de se faire devancer dans la dernière rotation par Vernaiev, qui avait fini 11e à Londres-2012.

Le Japonais n'a pas tout réussi: il a même chuté à la barre fixe. Et dans son domaine, le sol, il s'est fait chiper le premier rôle par deux Américains, Samuel Mikulak et Jacob Dalton.

L'Ukrainien, de son côté, a fait une très forte impression aux barres parallèles, avec une note de 16,166.

Mais Uchimura avait été encore plus mal classé aux qualifications de Londres (9e) avant de s'imposer: pour la finale, on remet les compteurs à zéro.

"Je ne pense pas que mon erreur sur la barre fixe soit une mauvaise chose, parce qu'elle me permet de reconnaître et souligner le fait que je suis en train de disputer les Jeux olympiques", a relativisé la star japonaise.

Le trio de tête est complété par le Russe David Belyavsky.

Dans les qualifications par équipes, la Chine a retrouvé son premier rang. Elle s'était fait souffler le titre mondial en 2015 alors qu'elle est double championne olympique en titre.

Dans le classement de ces qualifications, elle devance les Etats-Unis, la Russie, le Japon, la Grande-Bretagne, le Brésil, l'Ukraine et l'Allemagne, qui se reverront donc tous en finale.

- Fracture ouverte -

Les quatre nations éliminées sont la Suisse, les Pays-Bas, la Corée du Sud et la France.

Les Brésiliens ont assuré le spectacle lors de la première rotation. Poussés par leur public, ils ont fait forte impression et ont plusieurs fois explosé de joie ou fait vibrer leur corde sensible.

Image forte, Diego Hypolito a ainsi versé des larmes après son passage au sol récompensé d'un 15.500, à un rien d'Uchimura (15.533).

Arthur Zanetti, champion olympique brésilien en 2012 aux anneaux, a fini 5e dans sa spécialité, derrière notamment le Grec Eleftherios Petrounias qui, rempli de confiance, a estimé être "le favori".

La journée a été le théâtre de plusieurs blessures, la plus grave intervenant au saut: Aït Saïd s'est fait une double fracture ouverte tibia péroné de la jambe gauche, provoquant une grande émotion dans l'Arène olympique.

Ce fut un énorme coup au moral pour ses coéquipiers qui ont collectivement fini derniers.

Chez les Allemands, Andreas Toba s'est blessé à un ligament du genou, au sol, mais a tenu à disputer l'épreuve du cheval d'arçons, permettant à son équipe de se qualifier de justesse.

ybl/el

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!