NOUVELLES
05/08/2016 22:37 EDT | Actualisé 06/08/2017 01:12 EDT

JO-2016 - Foot: brochette de boulettes en hors-d'oeuvre

Les gardiens ont fait un festival de bourdes lors de la première journée des deux tournois de foot aux JO-2016: petite sélection de ces boulettes au poulet, puisqu'une telle bévue se dit "frango" (poulet) au Brésil.

. Boulette à l'huile

Suède-Afrique du Sud dames (1-0): sur un corner, Roxanne Barker ne capte pas le ballon aérien, façon savonnette. Une Suédoise le récupère de l'autre côté et centre. Rebelote, les gants de la gardienne sud-africaine sont décidément glissants. Une de ses coéquipières sauve sur sa ligne mais Nilla Fischer marque du genou. "Je ne vais pas la blâmer, parce qu'elle a fait beaucoup de bonnes choses pour nous", a commenté Vera Pauw, la sélectionneuse des Banyana Banyana. "Tout le monde fait des erreurs mais quand c'est une gardienne, en général, ça coûte un but".

. Boulettes creuses

Brésil-Chine dames (3-0): sur un coup franc tiré dans la boîte, Cristiane se trouve à la retombée et place sa tête, alors que la gardienne Zhao Lina, sortie de ses cages, boxe... le vide.

Corée du Sud-Fidji messieurs (8-0): après la boulette chinoise, la fidjienne sent le réchauffé: sur un corner sud-coréen, Simione Tamanisau sort en retard et ne fait qu'effleurer des gants la chevelure de Suk Hyun-jun qui, de la tête, inscrit le septième but de son équipe.

. Boulette amère

Allemagne-Zimbabwe dames (6-1): Lindiwe Magwede effectue un superbe arrêt sur le penalty tiré par Melanie Behringer. La Zimbabwéenne repousse le ballon sur la milieu allemande qui enchaîne une reprise de volée à la vitesse d'une passe en retrait, mais dont la gardienne juge mal le rebond et qui se tranforme en but. Pas vernie, Magwede voit ensuite sa défenseur Eunice Chibanda catapulter le ballon dans ses propres filets d'une belle tête plongeante, signant le sixième but allemand.

. Boulette traditionnelle

Portugal-Argentine messieurs (2-0): depuis l'extérieur de la surface de réparation, Pite déclenche une frappe du gauche et le gardien argentin Geronimo Rulli est bien sur la trajectoire. Il pose un genou à terre, en position pour bloquer le ballon. Mais le laisse passer entre les jambes... "Je sais parfaitement ce qu'est mon poste et je l'accepte plus que quiconque", relève-t-il sur les réseaux sociaux, assurant que ça lui "servira à devenir un meilleur gardien". Sa "cantada" ("chant", la boulette en espagnol) intervient alors qu'il intéressait Manchester City, selon la presse anglaise.

. Boulettes en or

Honduras-Algérie messieurs (3-2): le champion olympique de la boulette est pour l'heure sans conteste Farid Chaâl. D'une tête lobée, le Hondurien Marcelo Pereira expédie le ballon sur la transversale: le gardien algérien s'accroche alors des deux mains à la barre et s'y balance de manière incroyable. Le ballon redescend en lui roulant sur le buste et franchit la ligne. Plus tard, sur un centre anodin, Chaâl capte puis lâche le ballon et le dépose dans les pieds de l'attaquant Antony Lozano, trop heureux de l'offrande. Le malheureux Chaâl remplaçait le titulaire Abdelkader Salhi, blessé peu avant ce match. "Il faudra respecter Chaâl et ne pas lui faire porter la responsabilité de ce revers", a estimé son sélectionneur, Pierre-André Schürmann. "C'est un gardien jeune et qui a beaucoup de qualités. Il faut le soutenir et ne pas lui mettre une pression négative".

ybl/ol/sk:ps

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!