NOUVELLES
06/08/2016 10:58 EDT | Actualisé 07/08/2017 01:12 EDT

Carling Zeeman se qualifie pour les quarts de finale en aviron à Rio

RIO DE JANEIRO — La Canadienne Carling Zeeman s'est qualifiée pour les quarts de finale du un rameur en couple de la compétition d'aviron aux Jeux olympique de Rio de Janeiro qui a pris son envol dans des conditions très venteuses.

Les deux autres embarcations canadiennes ont eu moins de succès et elles devront passer par les rondes de repêchage.

L'Ontarienne de 25 ans a remporté sa vague éliminatoire en huit minutes 41,12 secondes.

Les trois premières de chaque vague se sont qualifiées pour la ronde suivante.

L'Irlandaise Sanita Puspure s'est classée deuxième, devant l'Égyptienne Nadia Negm.

Les rameurs ont dû composer avec de forts vents et des vagues dans le bassin du pittoresque stade de Lagoa, plusieurs luttant pour demeurer dans leur couloir.

«C'était assez dur, a reconnu Zeeman. Jusqu'à la mi-course, l'eau était agitée. C'était des conditions difficiles à tout moment. L'important pour moi était de rester calme, de garder mon sang-froid et de ne pas abandonner.»

Zeeman a reconnu que les conditions lui ont compliqué la tâche.

«Dans la zone d'échauffement, on avait déjà une idée de ce que la course serait, a-t-elle expliqué. Je savais que ce serait un tout autre genre de course parce le vent soufflait fort. À la ligne de départ, je savais que j'avais environ 200 mètres d'eau calme avant que l'action commence. En abordant la course, le plan était de commencer en force et d'adopter un rythme que je serais en mesure de maintenir pendant 2000 mètres.»

Le quatre de couple messieurs — formé du Québécois Pascal Lussier, Julien Bahain, Will Dean et Rob Gibson — devra passer par le repêchage après avoir connu une déconvenue dans sa vague éliminatoire.

Les Canadiens faisaient belle figure — 2e après 1500 mètres — lorsque Gibson a perdu sa prise sur sa rame avec quelques centaines de mètres à franchir. Ils ont finalement fini 5e et dernier de leur vague et ils devront reprendre les rames lundi s'ils veulent participer à la finale.

«J'estime que les gars ont fait une assez bonne course. Ils s'en sont bien tirés dans la portion la plus difficile de la course et ils étaient en train de faire une remontée, de prendre un peu de rythme pour finir en bonne position, a déclaré l'entraîneur-chef canadien Martin McElroy. Nous savons qu'ils ont vraiment une bonne vitesse en fin de course. Le quatre de couple est une épreuve techniquement complexe. Les conditions étaient assez difficiles et, malheureusement, il y a eu cette erreur.»

Il est toutefois confiant qu'ils seront en mesure de rebondir.

«Ces gars-là ont dû se relever avant, a-t-il ajouté. Ils ont dû passer à travers le repêchage plus tôt cette année. Ils sont forts mentalement. Nous avons confiance qu'ils vont être en mesure de rebondir.»

Le quatre de pointe poids léger — composé de Brendan Hodge, Maxwell Lattimer, Nicolas Pratt et Eric Woelfl — devra également participer au repêchage, dimanche, après avoir terminé 4e de leur vague, ratant l'occasion d'assurer leur place en demi-finales.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!