NOUVELLES
06/08/2016 08:35 EDT | Actualisé 07/08/2017 01:12 EDT

Carling Zeeman fait fi du vent et des vagues au bassin d'aviron des Jeux de Rio

RIO DE JANEIRO — Le vent et les vagues ont rendu la vie difficile aux rameurs au bassin d'aviron du pittoresque stade de Lagoa, samedi, mais cela n'a pas semblé incommoder la Canadienne Carling Zeeman.

L'Ontarienne de 25 ans a remporté sa vague éliminatoire et elle s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'épreuve du un rameur en couple.

Les deux autres embarcations canadiennes à l'action en lever de rideau des compétitions ont eu moins de succès. Le quatre de couple messieurs — formé du Québécois Pascal Lussier, Julien Bahain, Will Dean et Rob Gibson — devra passer par le repêchage après avoir connu une déconvenue dans sa vague éliminatoire.

Les Canadiens faisaient belle figure — 2e après 1500 mètres — lorsque Gibson a raté un coup de rame et l'a momentanément échappée avec quelques centaines de mètres à franchir.

Le quatre de pointe poids léger — composé de Brendan Hodge, Maxwell Lattimer, Nicolas Pratt et Eric Woelfl — devra également disputer le repêchage pour espérer poursuivre son aventure olympique.

À son retour dans son pays d'origine, le judoka montréalais Sergio Pessoa a vu ses jeux tourner court. L'athlète de 27 ans s'est incliné à son premier combat dans la catégorie des 60 kg face au Géorgien Amiran Papinashvili, 12e au classement mondial.

En retard dès le début de son affrontement après avoir été victime d'un waza-ari, Pessoa n'a pu combler son retard, écopant même de deux pénalités.

Pessoa, 31e mondial, s'était classé ex aequo au 17e rang aux Jeux de Londres en 2012.

En volley-ball de plage, les Canadiens Josh Binstock et Samuel Schachter avaient la lourde tâche d'affronter les champions du monde en titre et favoris pour la médaille d'or à leur premier match.

Ils se sont inclinés 2-0 aux dépens des Brésiliens Alison Cerutti et Bruno Oscar Schmidt, mais non sans avoir offert une forte opposition. Ils ont même créé l'égalité à trois reprises au deuxième set avant de prendre l'avance 20-19.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!