POLITIQUE
05/08/2016 03:27 EDT | Actualisé 05/08/2016 03:30 EDT

Un nouveau parti séparatiste nord-ontarien voit le jour

Radio-Canada.ca

Un parti séparatiste du nord de l'Ontario revient à la vie avec un nouveau nom et un nouveau leader.

Il s'appelle le Northern Ontario Party et son objectif est de séparer le Nord du reste de la province. Son chef, Trevor Holliday, a obtenu 43 000 signatures sur une pétition en ligne lancée plus tôt cette année.

Il dit entreprendre maintenant les démarches pour enregistrer le parti auprès d'Élections Ontario.

Son prédécesseur, le Northern Heritage Party, formé en 1977 par Ed Diebel, de North Bay, n'a jamais réussi à faire élire des candidats dans les élections dans lesquelles la formation politique a participé.

Trevor Holliday, un chauffeur d'autocar pour Ontario Northland, espère faire élire des candidats dans les 11 circonscriptions du Nord lors des prochaines élections provinciales.

Le Northern Ontario Party dit s'inspirer du Northern Heritage Party.

Le Northern Heritage Party a officiellement vu le jour en 1977. Son fondateur, Ed Diebel, de North Bay, est d'ailleurs le président du nouveau Northern Ontario Party. Au début des années 70, il a milité pour une plus grande autonomie du Nord de la province auprès du gouvernement conservateur de l'époque dirigé par Bill Davis avant de créer son parti séparatiste. Le parti s'est dissous en 1985 avant de faire un retour aux élections de 2010 et de 2014, toujours dirigé par Ed Diebel.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Ontario: des images mémorables de la campagne Voyez les images