NOUVELLES
04/08/2016 22:49 EDT | Actualisé 05/08/2017 01:12 EDT

JO-2016 - Tir: un combat entre Chinois, Sud-Coréens et Américains

Comme à Pékin en 2008, comme à Londres en 2012, les fines gâchettes qui devraient se battre pour les titres en tir aux jeux Olympiques de Rio seront d'abord chinoises, sud-coréennes ou américaines.

Avec sept médailles à Londres, mais seulement deux en or, contre trois pour la Corée et les Etats-Unis, la Chine cherchera surtout à reprendre la première place par nation.

Côté individuel, le Sud-Coréen Jin Jong-oh, N.1 mondial et double champion olympique en titre au pistolet à 50 m, visera lui le triplé, avec pourquoi pas en prime l'or à 10 m, comme à Londres.

De même, le triplé sera en ligne de mire pour l'Américain Vincent Hancock en skeet (tir sur des plateaux d'argile au fusil de chasse) et la Chinoise Guo Wenjun au pistolet à 10 m.

Quant à l'Américain Matthew Emmons, champion olympique 2004 en carabine à 50 m position couchée puis médaillé d'argent dans cette même discipline en 2008, il cherchera une nouvelle fois ce titre qui le fuit depuis douze ans dans sa discipline de prédilection, la carabine à 50 m trois positions.

En tête avant la dernière balle à Athènes, il avait tiré dans la cible de son voisin. Dans la même position à Pékin, son doigt avait glissé, et il avait signé un 4,4 sur 10, perdant toute chance de podium...

Enfin médaillé à Londres, mais en bronze seulement, il sera encore là, pour l'or peut-être cette fois.

Pas de 4e médaille d'or, en revanche, pour le "Schumi" du tir allemand, Ralf Schumann. Titré en pistolet à 25 m, à Barcelone en 1992, Atlanta en 1996 et Athènes en 2004, il est désormais retraité et ne participera pas à ses 8e JO.

ol/sk/cto