DIVERTISSEMENT
04/08/2016 02:38 EDT | Actualisé 05/08/2016 10:51 EDT

Après «La galère», Hélène Florent quitte aussi «District 31»

Facebook/ Hélène Florent

Hélène Florent, qui devait jouer dans la nouvelle quotidienne de Radio-Canada, District 31, ne sera finalement pas de l’aventure, a-t-on appris lors d’une visite des décors de la série, mercredi.

La comédienne devait incarner Isabelle Roy, une sergente-détective de la section des délits familiaux et crimes sexuels dans le nouvel univers policier imaginé par l’auteur Luc Dionne. Le rôle a finalement été attribué à Hélène Bourgeois-Leclerc et demeurera le même malgré le changement d’interprète. Au poste de quartier District 31, Isabelle Roy, une experte formée à Boston, tâchera entre autres de protéger les adolescentes menacées de sévices sexuels de toutes sortes, un mandat qu’elle prendra d’autant plus à cœur en tant que maman d’une fille 12 ans.

Pause professionnelle

En juin, on apprenait qu’Hélène Florent abandonnait «temporairement» l’équipe de La galère sur scène, pièce dans laquelle elle devait réenfiler les chaussures de son personnage de Stéphanie dans La galère.

Pour des raisons de surmenage dues à l’intensité des répétitions et à sa nouvelle réalité de maman, elle qui a donné naissance à un petit garçon en octobre 2015, l’actrice se voyait forcée de prendre une pause professionnelle. Marilyse Bourke l’a remplacée au pied levé pour les premières représentations de La galère sur scène.

On ignore toujours si Hélène Florent réintégrera la troupe de La galère sur scène, aussi composée d’Anne Casabonne, Geneviève Rochette et Brigitte Lafleur, à temps pour la tournée prévue partout au Québec à l’automne. Les Productions de la Meute, qui chapeautent le projet, n’avaient aucune déclaration à émettre à ce sujet, jeudi.

Chez Aetios, qui produit District 31, on a confirmé qu’Hélène Bourgeois-Leclerc succédera bel et bien à Hélène Florent dans la peau du personnage d’Isabelle Roy, sans fournir plus d’informations.

À l’agence Micheline St-Laurent, qui s’occupe de la carrière d’Hélène Florent, personne n’avait retourné les appels du Huffington Post Québec au moment d’écrire ces lignes.