NOUVELLES
04/08/2016 06:06 EDT | Actualisé 04/08/2016 06:28 EDT

Coussins gonflables défectueux d'ARC Automotive: enquête élargie après un mort au Canada

Patti McConville via Getty Images

Les autorités canadiennes et américaines ont élargi jeudi une enquête ouverte le mois dernier pour un risque d'explosion de coussins de sécurité après la mort d'un automobiliste canadien.

L'enquête déclenchée par l'administration canadienne des Transports porte sur le décès d'un conducteur de Terre-Neuve-et-Labrador lié au défaut d'un coussin gonflable de la société ARC Automotive. Cet automobiliste était au volant d'une Hyundai Elantra de 2009 quand le coussin a explosé.

La rupture du système de "générateur de gaz d'un coussin gonflable côté conducteur" a provoqué un accident mortel, a indiqué Transport Canada en précisant que "ce générateur a été fabriqué par ARC Automotive".

Les coussins de sécurité de cette société basée dans le Tennessee (sud) sont également mis en cause par l'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA), dans le cas de deux blessés à bord d'une Chrysler Town and Country de 2002, et d'une KIA Optima de 2004.

Lors de l'ouverture de son enquête mi-juillet, la NHTSA avait indiqué que les coussins gonflables défectueux équipaient près de 500.000 véhicules.

Sans donner le nombre de véhicules potentiellement visés par le rappel, l'agence américaine a noté qu'environ 8 millions de gonfleurs de coussins de sécurité, à la fois côté conducteur et passager, équipaient des modèles Chrysler, GM, Kia ou Hyundai commercialisés aux Etats-Unis à partir de septembre 2004.

Pour le cas de la Hyundai Elantra de 2009 au Canada, le problème sur le gonfleur fabriqué par ARC est pratiquement identique aux deux incidents aux Etats-Unis, a souligné la NHTSA.

Le coussin gonflable conducteur de la Hyundai accidentée avait été produit dans une usine ARC en Chine et l'équipementier a reconnu que le gonfleur incriminé était d'une conception proche du modèle qui équipait la Kia Optima accidentée.

Selon la NHTSA, les modèle 2009 Hyundai Elantra aux Etats-Unis ne sont pas équipés du gonfleur produit par ARC en Chine.

A ce stade, l'agence américaine n'a pas connaissance que des gonfleurs usinés en Chine ont été montés sur des véhicules commercialisés aux Etats-Unis, selon le communiqué.

L'administration canadienne a précisé que le gonfleur "fabriqué par ARC Automotive n'est pas le même que celui utilisé dans les coussins gonflables Takata qui ont récemment fait défaut".

L'équipementier japonais Takata est empêtré depuis plus de deux ans dans une affaire de coussins gonflables défectueux qui ont provoqué au moins 13 décès dans le monde. Ce sont quelque 100 millions de modèles de coussins gonflables concernés par des rappels dans le monde.

Voir aussi: