NOUVELLES
03/08/2016 06:14 EDT | Actualisé 04/08/2017 01:12 EDT

Un maire russe écope de plus de 12 ans de prison

MOSCOU — Le maire de la ville russe de Iaroslavl a été reconnu coupable de corruption et condamné mercredi à 12 ans et demi d'incarcération dans une prison à sécurité maximale, une peine exceptionnellement sévère.

Au moment de son arrestation en 2013, Ievgeni Ourlashov était le seul maire d'opposition d'une grande ville russe. Il avait été élu l'année précédente, dans un contexte de mécontentement populaire.

Le tribunal régional de Iaroslavl l'a reconnu coupable mercredi d'avoir demandé l'équivalent de 255 000 $ US à un homme d'affaires local. Deux collaborateurs de M. Ourlashov affrontaient aussi la justice: un a été reconnu coupable de complicité dans cette affaire, ce qui lui a valu sept ans de prison, et l'autre acquitté.

M. Ourlashov proclame son innocence et prétend être victime d'un complot de ses adversaires politiques.

L'opposant russe Alexeï Navalny a pris sa défense mercredi. Il a rappelé que M. Ourlashov a été arrêté trois jours après avoir organisé une manifestation de l'opposition à Iaroslavl et annoncé son intention de se présenter au poste de gouverneur.

Les preuves contre l'ancien maire ont été fournies par deux individus qui ont reçu de courtes peines de prison lors d'un procès rapide.

Le dossier de M. Ourlashov avait été confié à la division des crimes économiques du ministère de l'Intérieur, dont les anciens patrons sont maintenant accusés d'avoir fabriqué des preuves et déposé des accusations contre des gens innocents.