NOUVELLES
03/08/2016 04:08 EDT | Actualisé 04/08/2017 01:12 EDT

Bangladesh: un responsable jihadiste tué par la police

La police bangladaise a tué l'un des chefs d'un groupe jihadiste local, décrit comme "un important terroriste" et suspecté dans une série de meurtres d'étrangers et de membres de minorités religieuses, ont annoncé mercredi les autorités.

Nazrul Islam, 28 ans, du groupe Jamayetul Mujahideen Bangladesh (JMB), a été tué mardi dans une fusillade avec la police, qui a découvert par la suite qu'il s'agissait de "Bike Hasan", surnom attribué à ce tueur présumé opérant à moto.

La police l'accusait d'être impliqué dans au moins onze meurtres.

"Il a été tué pendant une fusillade (...) dans la ville de Rajshahi mardi matin lorsque nous avons fait une descente dans la zone", a déclaré à l'AFP le préfet de police Shafiqul Islam, estimant qu'il s'agissait d'un "succès majeur dans notre offensive actuelle contre les extrémistes".

Le Bangladesh tient le JMB pour responsable d'une récente vague de meurtres qui font craindre pour la sécurité des minorités religieuses dans le pays.

Selon la police, Nazrul Islam aurait été impliqué dans le meurtre d'au moins cinq hindous et d'un fermier japonais. Il est aussi accusé des meurtres d'un professeur d'université, d'un leader de la minorité soufie et d'un épicier chrétien.

Le Bangladesh, pays à majorité musulmane, lutte contre des groupes extrémistes responsables de récentes attaques meurtrières.

Le 1er juillet, cinq hommes avaient pris d'assaut un restaurant de la capitale, tuant vingt otages, en majorité des Italiens et des Japonais. Selon la police, ces assaillants appartenaient à une nouvelle faction du JMB dont les membres avaient prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI).

L'EI avait revendiqué le massacre et publié des images du carnage.

L'organisation avait aussi revendiqué la plupart des onze meurtres pour lesquels Nazrul Islam était accusé.

La police bangladaise réfute jusqu'à présent la présence de l'organisation jihadiste dans le pays.

sa/cc/ceb/nos/ger