NOUVELLES
02/08/2016 11:04 EDT | Actualisé 02/08/2016 11:04 EDT

Un demi-succès pour l'événement «Juste pour ados» (PHOTOS)

VIVIEN GAUMAND/JUSTE POUR RIRE

C’était le grand rassemblement des adolescents au Quartier des spectacles, samedi après-midi, alors que le Festival Juste pour rire proposait le gala Juste pour ados, premier grand rendez-vous jeunesse de ses 34 ans d’histoire.

Toutes les têtes d’affiche adorées du jeune public y étaient. Pascal Morissette (VRAK Attak, MDR, Boum! C’est canon!) animait ce pot-pourri de numéros de variétés remplis d’humour, à l’image d’une émission de VRAK. Pier-Luc Funk, Phil Roy, Vanessa Pilon, Sarah-Jeanne Labrosse et Travis Cormier y ont fait quelques folies, dans un décor amusant, composé d’immense grappe de barbe à papa et cube Rubik. Danse hip-hop, concours de robes, extrait de la pièce On t’aime Mickaël Gouin, version dépouillée d’Acadie – Los Angeles par Travis Cormier, blagues et souvenirs d’adolescence ont animé l’espace pendant une heure.

L'article se poursuit après la galerie de photos.

Galerie photo «Juste pour ados» en photos Voyez les images

Une allée centrale avait été composée à l’aide de barrières au pied de la Scène Vidéotron, pour permettre ensuite aux vedettes d’aller à la rencontre de leurs jeunes admirateurs, de signer des autographes et de croquer des selfies dans un grand meetup. Plusieurs personnalités de la télévision et de l’humour, dont Joey Scarpellino, Jason Roy-Léveillée, Marina Bastarache, Émilie Bierre, des comédiens du Chalet, des participants de Mixmania et quelques YouTubers, se sont prêtés au jeu des signatures à compter de 17h, même s’ils n’étaient pas du spectacle. Les YouTubers ont particulièrement obtenu la faveur des jeunes chasseurs de souvenirs.

La fête n’a levé qu’en partie. La Place des Festivals n’était remplie qu’à moitié lorsque le spectacle a commencé, à 16h, et l’immensité des lieux faisait en sorte que le son s’égarait. Il était difficile de suivre toute l’action et de ne rater aucune blague pour les gens postés à l’arrière.

La température était parfaite, mais l’assistance, moins survoltée qu’on l’aurait cru. Phil Roy a bien tenté de créer le délire en s’élançant de toute son énergie dans le corridor de circulation lorsqu’il a fait irruption sur scène, mais les spectateurs ont semblé davantage déroutés qu’excités par son geste et sont pour la plupart demeurés stoïques.

Disons que ça manquait un peu d’ambiance. On était loin de KARV l’anti-gala et ses hurlements incessants. Mais les jeunes ont quand même participé généreusement, en agitant leurs thundersticks dans les airs, en se manifestant lorsque demandé et, surtout, en se précipitant avec empressement lorsqu’est venu le moment des autographes.

Le concept était pourtant judicieux et bien songé, mais peut-être simplement mal situé? Juste pour rire devait considérer présenter Juste pour ados en salle l’an prochain, sans pour autant abandonner l’idée du meetup sur la Place des Festivals, qui a clairement été la portion la plus magique du happening, et qui s’est étirée sur plus d’une heure. Les photos d’artistes en compagnie d’admirateurs ont d’ailleurs abondé sur les réseaux sociaux par la suite.

Rêve de longue date

L’idée originale de Juste pour ados est attribuable à Pascal Morissette, qui rêvait depuis longtemps d’une telle fiesta. L’animateur et acteur n’a pas la prétention de remplacer l’institution qu’était devenue KARV l’anti-gala au fil du temps, mais considère sa proposition comme une alternative intéressante auprès des adolescents.

Sa gérante, Marie-Ève Lapierre, la metteure en scène Mélanie Leblanc, l’auteur Simon Laroche, quelques autres collaborateurs, une armée de bénévoles et lui-même ont fait front commun pour monter l’événement, qu’il espère évidemment voir revenir à Juste pour rire l’an prochain.

«Ça fait longtemps que je fais de l’animation jeunesse et que je voulais organiser un méga rassemblement, explique Morissette. Ce n’est pas tant une réponse à l’annulation de KARV l’anti-gala, mais c’a bien adonné. Quand j’ai su qu’il n’y en aurait pas cette année, je me suis dit que le moment était peut-être bon pour lancer mon projet. Avec mon équipe, les Productions Feedback, on a proposé l’idée à Juste pour rire, qui nous ont trouvé une place même si leur programmation était complète. C’est vraiment un fantasme que j’avais depuis longtemps, de mettre sur pied un truc extérieur à grand déploiement.»

«Le site de Juste pour rire est parfait pour nous, a ajouté le créateur. C’est sécuritaire, familial, les installations sont déjà en place. C’aurait été compliqué d’organiser ça ailleurs, sans Juste pour rire.»

VOIR AUSSI :