NOUVELLES
31/07/2016 05:18 EDT | Actualisé 01/08/2017 01:12 EDT

Un Palestinien tente de poignarder des soldats israéliens avant d'être tué (armée)

Un Palestinien a tenté de poignarder dimanche des soldats israéliens à un barrage en Cisjordanie occupée avant d'être abattu par des militaires, a indiqué l'armée israélienne.

"Un Palestinien armé d'un couteau est sorti de sa voiture et a attaqué des soldats à l'entrée de Naplouse", la grande ville du nord de ce territoire occupé depuis près de 50 ans par Israël, a affirmé l'armée dans un communiqué.

"Des soldats ont tiré sur l'assaillant et l'ont tué", a-t-elle ajouté.

Le Palestinien tué a été identifié par le ministère palestinien de la Santé comme Rami Aouartani, 31 ans.

Depuis octobre, les violences dans les Territoires palestiniens et en Israël ont coûté la vie à 219 Palestiniens, 34 Israéliens, deux Américains, un Érythréen et un Soudanais, selon un décompte de l'AFP.

La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d'attaques, selon les autorités israéliennes.

L'ONG israélienne B'Tselem, qui dénonce régulièrement les exactions des forces de sécurité israéliennes à l'encontre des Palestiniens, a toutefois récemment dit avoir "de forts soupçons" sur le fait que des policiers avaient tiré de façon "injustifiée" sur un Palestinien tué le 13 juillet dans sa voiture.

"Il s'agit du dernier incident en date dans une longue série d'autres similaires depuis octobre 2015 au cours desquels les forces de sécurité israéliennes ont utilisé des armes létales dans des circonstances qui ne justifiaient pas cet usage, que ce soit parce qu'elles n'étaient pas en réel danger ou parce que le danger aurait pu être écarté avec des moyens moins létaux", assure l'ONG qui dénonce "un important soutien de responsables politiques et militaires à cette politique".

mib-sbh/nbz