NOUVELLES
31/07/2016 04:49 EDT | Actualisé 01/08/2017 01:12 EDT

Un général américain évoque à Bagdad des plans pour la reprise de Mossoul

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a discuté dimanche à Bagdad avec le chef d'état-major inter-armées américain Joseph Dunford des plans pour la reprise de la ville de Mossoul au groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Les Etats-Unis dirigent une coalition internationale qui mène des frappes aériennes sur les positions jihadistes en Irak et déploie des centaines de conseillers militaires dans ce pays qui forment et aident les forces gouvernementales.

M. Abadi et le général Dunford se sont entretenus de "la coopération bilatérale dans les domaines de la formation et de l'armement, du soutien de la coalition internationale à l'Irak (...) et des plans pour libérer Mossoul", a indiqué un communiqué du cabinet du Premier ministre.

Les forces armées mènent depuis des mois des opérations pour se rapprocher de Mossoul et préparer le terrain à une offensive pour reprendre cette ville du Nord conquise par l'EI en juin 20014 et considérée comme la capitale de facto du groupe jihadiste.

Mais selon des sources militaires, l'assaut ne devrait pas être donné de sitôt.

Mossoul est la dernière grande ville irakienne contrôlée par le groupe extrémiste sunnite. Sa reconquête s'annonce comme une opération complexe susceptible de provoquer une importante crise humanitaire en raison du nombre important d'habitants qui y sont bloqués.

L'EI s'est emparé en 2014 de larges pans du territoire au nord et à l'ouest de Bagdad mais a depuis perdu du terrain face aux forces irakiennes.

wd/cmk/tp