NOUVELLES
31/07/2016 09:47 EDT | Actualisé 31/07/2016 09:48 EDT

Le CIO tranchera sur le sort des athlètes russes (VIDÉO)

Le Comité international olympique (CIO) a confié samedi à trois membres de sa commission exécutive la sélection finale des sportifs russes qui pourront participer aux Jeux olympiques de Rio.

«La commission exécutive du CIO a décidé de déléguer à un groupe composé de trois de ses membres la décision finale concernant les athlètes russes», a annoncé le porte-parole du CIO, Mark Adams.

Adams a expliqué que le comité tranchera sur le sort des candidatures des athlètes russes qui auront été acceptées par les fédérations sportives et par un membre du Tribunal arbitral du sport.

Ledit comité sera composé du président de la Fédération internationale de tir à l'arc, Ugur Erdener, de l'ancienne escrimeuse allemande Claudia Bokel et du vice-président de la Fédération de pentathlon moderne, Juan-Antonio Samaranch fils.

«Ce panel va se pencher sur chaque athlète individuellement pour vérifier si sa participation convient au CIO», a expliqué Adams.

Au préalable, une liste soumise par chaque fédération internationale concernant les sportifs pouvant participer aux JO «sera étudiée par un arbitre du Tribunal arbitral du sport, et ce panel pourra accepter ou rejeter ces propositions».

«Nous sommes soumis à un calendrier très serré. Ce travail doit être conclu avant l'ouverture des Jeux, donc avant vendredi», a ajouté Adams.

Cette décision a été annoncée à l'issue d'une réunion de la commission exécutive qui devait se poursuivre dimanche, mais s'est achevée dès samedi soir.

La question de la participation des athlètes russes constitue plus que jamais la priorité du CIO, qui a fixé des critères précis pour leur sélection après la publication du rapport McLaren.

La délégation russe devait initialement compter 387 sportifs. Elle s'est notablement réduite, nombre d'entre eux ayant été écartés des Jeux de Rio par leur fédération internationale.

Avec l’Agence France-Presse

Suivez-nous sur Twitter

Also on HuffPost