NOUVELLES
31/07/2016 05:13 EDT | Actualisé 01/08/2017 01:12 EDT

Premier cas d'un Tchèque ayant tenté de rejoindre le groupe EI (presse)

La police tchèque enquête sur le premier cas d'un Tchèque ayant tenté de rejoindre les rangs du groupe l'Etat islamique (EI), rapporte l'hebdomadaire Respekt à paraître lundi.

L'homme, dont l'identité n'est pas révélée, a été remis aux autorités tchèques après avoir été arrêté par la police turque en janvier dans un aéroport, selon la même source.

Il était en possession d'un billet d'avion pour un vol intérieur turc à destination d'un endroit proche de la frontière syrienne. Il a "voulu rejoindre les terroristes de l'Etat islamique. (...) Il agissait de lui-même" et ses motifs ne sont pas clairs, ajoute l'hebdomadaire.

Selon Respekt, la police tchèque a imposé un "embargo d'information" sur cette affaire, l'homme se trouve en détention et il risque de 3 à 12 ans de prison.

"La décision de le placer en détention a été prise récemment, suite à des craintes de poursuite de ses activités criminelles et d'un risque de fuite", a indiqué à Respekt une magistrate de Plzen (ouest), Simona Kobouskova.

jma/sw/mct