NOUVELLES
31/07/2016 04:46 EDT | Actualisé 01/08/2017 01:12 EDT

Le compte Twitter d'un dirigeant afghan piraté

Le compte Twitter du chef de l'exécutif afghan Abdullah Abdullah a été piraté par un groupe apparemment proche du mouvement hazara chiite, visé la semaine dernière par le pire attentat jamais commis à Kaboul.

"Je préfère une dangereuse liberté à un esclavage sécurisé - #Enlightenment #enlightenmentmovement" (Illumination), a twitté samedi soir le groupe en référence au mouvement de protestation contre le tracé d'une ligne à haute tension qui délaisse la province hazara de Bamyan, l'une des moins développées du pays.

Le double-attentat suicide revendiqué par l'organisation Etat Islamique, qui a fait 80 morts samedi 23 juillet, a frappé une manifestation organisée par le mouvement "Enlightenment" contre le projet de ligne électrique.

Les pirates se sont eux-même présentés comme les "Ghost Squad Hackers", "le commando des hackers fantômes": "Le compte du gouvernement piraté par GhostSquadHackers #ChefDeL'Exécutif Tu m'entends maintenant?" ont ils twitté.

"Le compte twitter vérifié du Chef de l'Exécutif Abdullah @afgexecutive a été piraté et nos équipes médias sont en train de le restaurer" a confirmé dimanche son porte-parole Javid Faisal.

A la suite du sanglant attentat contre leur défilé, les Hazaras ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux avec le mot-clé #Enlightenment pour dénoncer la discrimination dont ils sont selon eux victimes.

us-ac/ach/cr