NOUVELLES
31/07/2016 11:19 EDT | Actualisé 01/08/2017 01:12 EDT

La Thaïlandaise Ariya Jutanugarn remporte l'Omnium britannique féminin

MILTON KEYNES, Royaume-Uni — Ariya Jutanugarn a remporté l'Omnium britannique féminin, dimanche à Woburn, gagnant un premier titre majeur sur le circuit de la LPGA et signant une quatrième victoire cette saison.

La Thaïlandaise âgée de 20 ans a joué la normale (72) et a devancé l'Américaine Mo Martin et la Sud-Coréenne Mirim Lee par trois coups. Jutanugarn a conclu le tournoi à moins-16 sur le parcours Marquess.

«Je pense qu'il s'agit d'une victoire importante pour moi, et aussi pour le golf en Thaïlande, a dit Jutanugarn. Je voulais vraiment gagner un tournoi majeur et je l'ai fait. Je suis fière d'avoir atteint un de mes objectifs cette année.»

Elle sera une des favorites aux Jeux olympiques de Rio.

«J'ai vraiment hâte», a admis Jutanugarn.

Martin, championne en 2014 au Royal Birkdale, a joué une ronde finale de 70. Lee a inscrit un score de 73.

«J'ai eu beaucoup de plaisir, a mentionné Lee. C'est ce qui est le plus important, d'avoir du plaisir pendant le tournoi.»

Alena Sharp, de Hamilton, a bouclé sa ronde finale en 71 coups pour aboutir à égalité au 31e rang à moins-3. Brooke Henderson, de Smiths Falls, en Ontario, a inscrit un pointage de 75 et a conclu à égalité au 50e rang à plus-2. Maude-Aimée Leblanc, de Sherbrooke, a connu sa ronde la plus difficile de la semaine avec un 79 et elle a chuté au 69e rang à plus-6.

Jutanugarn s'est imposée quatre mois après avoir gaspillé une avance tard lors du premier tournoi majeur de la saison. Tôt en avril à l'ANA Inspiration dans le désert de Californie, Jutanugarn a commis des bogueys à ses trois derniers trous pour offrir la victoire à Lydia Ko.

Elle a ensuite gagné trois tournois de suite en mai, devenant la première Thaïlandaise à triompher sur le circuit de la LGPA. Et samedi, Jutanugarn a inscrit un pointage de 66 pour devancer Lee par deux coups et fracasser le record du tournoi avec un pointage de 201 après 54 trous.

Dimanche, Jutanugarn a eu les reins solides. Menant par six coups sur Lee à la mi-parcours, elle a vu la Sud-Coréenne réduire l'écart à un seul coup lors des quatre trous suivants grâce à trois oiselets pendant que Jutanugarn commettait un double boguey au 13e. Jutanugarn a toutefois repris le contrôle avec un oiselet au 17e. Elle a ensuite inscrit une normale au 18e, pendant que Lee commettait un boguey.