NOUVELLES
31/07/2016 14:51 EDT | Actualisé 01/08/2017 01:12 EDT

IndyCar - Indy 200: Pagenaud repart de l'avant

Le Français Simon Pagenaud a mis fin dimanche à une improbable série de déceptions avec sa quatrième victoire de la saison et un statut de leader conforté lors de l'Indy 200, douzième manche du Championnat IndyCar.

Parti en pole-position, Pagenaud a devancé son grand rival et coéquipier l'Australien Will Power, 2e à 4 sec 1620/10000e, et le Colombien Carlos Munoz, 3e à 6 sec 5662/10000e, pour signer la huitième victoire de sa carrière en IndyCar et septième podium de la saison.

Mais ce succès n'a pas été une promenade de santé: le pilote français de l'écurie Penske a abordé cette course avec des douleurs au dos qui, la veille, avaient menacé sa participation aux qualifications.

Le déroulement de la course a également failli lui rappeler les mauvais souvenirs des dernières semaines, comme à Toronto mi-juillet où il a su se contenter de la 9e place après la neutralisation de la course alors qu'il était 2e.

Pagenaud était nettement en tête quand la course a été suspendue au 16e des 90 tours pour permettre l'évacuation de la monoplace du Néo-Zélandais Scott Dixon, victime d'un accrochage.

- 58 points d'avance -

Après la levée du drapeau jaune et sa stratégie de ravitaillement bouleversée par cet accident, Pagenaud a reculé à la 12e place. Il a grappillé peu à peu les places pour repasser brièvement en tête au 41e tour.

Après un dernier passage-express dans les stands, il a ensuite remporté son duel avec Power pour repasser en tête, cette fois définitivement, à cinq tours de l'arrivée.

"C'était une belle journée de course, avec un beau duel avec Will, on s'est battu jusqu'au bout, mais en restant fair-play jusqu'au bout", s'est félicité Pagenaud, qui, le dos endolori, a eu toutes les peines du monde à s'extraire de son baquet.

"Quand il y a eu la première interruption de course, je me suis dit +Pas encore!+ La course se déroulait trop bien, mais je ne suis pas découragé, je savais que j'avais une voiture performante, j'ai du mal à réaliser que c'est ma quatrième victoire de la saison", a-t-il noté.

Pagenaud, en tête du classement général depuis la deuxième course, a stoppé la remontée de Power qui venait de remporter trois des quatre dernières courses. A quatre courses de la fin du Championnat, son avance sur l'Australien est désormais de 58 points.

"Simon a réussi une grande course, on se dirige vers un duel entre nous deux pour le titre, il a l'avantage mais je n'ai pas dit mon dernier mot", a souligné Power, vainqueur à trois reprises du Championnat IndyCar (2010, 2011, 2014).

jr/gde