NOUVELLES
31/07/2016 09:23 EDT | Actualisé 01/08/2017 01:12 EDT

Championnat de la PGA: Walker en avance par un coup après trois rondes

SPRINGFIELD, N.J. — Jimmy Walker a surmonté quelques coups de départ erratiques en signant quatre oiselets sur le deuxième neuf pour un 68, prenant un coup d'avance en tête au Championnat de la PGA.

Après trois rondes, il se trouve au sommet à moins 11, un coup devant Jason Day, le champion en titre.

La pluie a condensé l'horaire de dimanche et tandis que Walker et Day complétaient leur parcours, la dernière ronde se mettait déjà en branle, au Baltusrol.

Rare décision dans un tournoi majeur, on permet aux golfeurs de soulever, nettoyer et replacer leurs balles partout, sauf dans l'herbe longue.

Walker (68) et neuf autres joueurs n'ont pas pu jouer du tout samedi, résultat d'orages. Il a figuré au sommet après chaque ronde, seul ou dans une impasse.

«J'ai eu quelques élans pas trop convaincants en début de journée, a dit Walker. J'ai ensuite décidé de me faire confiance et de garder la pédale enfoncée.»

Day (67) a brillé avec un roulé de 75 pieds pour un oiselet au septième. Il est fort à l'aise à ce tournoi, ayant joué 68 ou mieux lors de sept rondes de suite.

Henrik Stenson (67) et Brook Koepka (66) sont à égalité au troisième rang, à deux coups du meneur.

Stenson a triomphé à l'Omnium britannique, il y a deux semaines. Le Suédois de 40 ans aimerait bien imiter Ben Hogan, seul joueur couronné lors de deux tournois majeurs d'affilée après ses 40 ans.

Koepka a évité le boguey. Il n'a pas foulé les terrains depuis la mi-juin, résultat d'une blessure à la cheville. Un bon tournoi pourrait lui valoir une place à la Coupe Ryder.

Robert Streb n'a pas conservé l'élan de son 63 de la veille, ramenant une carte de 72. Lui, William McGirt (66) et Hideki Matsuyama (67) accusent quatre coups de retard.

Jordan Spieth (69) a conclu sa ronde avec huit normales d'affilée, ayant raté de bonnes occasions de faire mieux. Il se trouve à moins quatre.