NOUVELLES
27/07/2016 07:46 EDT | Actualisé 28/07/2017 01:12 EDT

Syrie: principaux attentats depuis le début du conflit

Rappel des attentats les plus meurtriers depuis le début du conflit en 2011 en Syrie, où au moins 44 personnes ont été tuées mercredi dans une ville à majorité kurde dans une attaque du groupe Etat islamique (EI).

--2011--

- 23 déc: 44 personnes sont tuées et 166 blessées, selon le ministère de l'Intérieur, dans deux attentats suicide dans le quartier de Kafar Soussé (ouest de Damas), les premiers de grande ampleur depuis le début de la révolte, en mars.

Les attaques visent la Direction de la sûreté générale et un bâtiment de la Sécurité militaire. L'opposition en impute la responsabilité au régime qui met en cause Al-Qaïda.

--2012--

- 10 mai: 55 personnes sont tuées et plus de 370 blessées, d'après le ministère de l'Intérieur, dans deux attentats quasi simultanés dans le quartier de Qazzaz (sud de Damas) devant un siège de la Sécurité.

- 28 nov: 54 morts et 120 blessés dans un double attentat sur une place de Jaramana, ville de la banlieue de Damas favorable au régime, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Localité à majorité chrétienne et druze à l'est de la capitale, Jaramana a été la cible de plusieurs attentats.

--2013--

- 21 fév: Quatre attentats dans le nord de Damas font au moins 83 morts. La principale attaque a lieu près du siège du parti Baas dans le quartier commerçant de Mazraa (61 morts).

- 21 mars: Un attentat suicide à l'intérieur de la mosquée Al-Imane, à Mazraa, fait au moins 49 morts, dont un célèbre dignitaire sunnite favorable au régime.

--2014--

- 14 fév: Au moins 47 morts dans un attentat à la voiture piégée devant une mosquée d'une localité tenue par les rebelles, dans la province de Deraa (sud).

- 29 avr: Au moins 100 morts, en majorité des civils selon l'OSDH, dans un double attentat dans le quartier à majorité alaouite (communauté à laquelle appartient le président Bachar al-Assad) d'Al-Abbassiya à Homs (centre). L'attaque est revendiquée par les jihadistes du Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda.

- 1er oct: 55 personnes, dont 49 enfants, périssent dans une double attaque devant une école dans le quartier alaouite d'Akrama à Homs.

--2016--

- 21 fév: L'EI frappe en zone loyaliste, faisant près de 200 morts en une journée.

Un double attentat fait 64 morts, en grande majorité des civils dans le quartier à majorité alaouite d'Al-Zahra à Homs.

Quelques heures plus tard, un double attentat suicide perpétré à 400 mètres du mausolée de Sayeda Zeinab, dans la banlieue de Damas, fait 134 morts, dont 97 civils, selon l'OSDH. Fin janvier, au moins 70 personnes avaient été tuées près de ce sanctuaire chiite.

- 23 mai: Une série d'attentats dont des attaques suicide revendiqués par l'EI font plus de 170 morts dans deux villes côtières fiefs du régime, Tartous et Jablé, au sud de Lattaquié.

- 27 juil: Au moins 44 morts dans la ville à majorité kurde de Qamichli (nord-est) dans une attaque suicide revendiquée par l'EI.

acm/hj