NOUVELLES
27/07/2016 09:48 EDT

Critiquée pour son look par sa patronne, June Rivas se présente au travail en costume

La plupart du temps, June Rivas se présente au travail avec une coiffure assez standard : une queue de cheval. Mais elle s’est fait dire que sa chevelure n’était pas professionnelle.

Elle a donc décidé de porter un foulard.

Toujours pas professionnel.

Elle a ensuite essayé de porter sa crinière en lulus, eh oui, vous avez bien deviné. Sa patronne lui a dit que ce n’était toujours pas professionnel.

Alors, comment a répondu Rivas? En logeant une poursuite, bien sûr. Et en s’habillant en costumes de cosplay. Tous. Les. Jours.

« J’ai fait une plainte de harcèlement contre elle, comme notre contrat mentionne "Pas de code vestimentaire. Soyez propre et bien mis", a soutenu Rivas dans une publication Facebook aujourd’hui supprimée. En réponse, ma patronne a envoyé à la marque un mémo. Nous avons maintenant un code vestimentaire. »

« Les articles interdits dans le nouveau code vestimentaire? Pas de bretelles spaghetti, pas de chapeau, de sandales, de décolleté, de dos nus, de dentelles et même (et je cite) de "foulards culturels" », a noté Rivas dans sa publication.

Rivas a continué à se présenter au travail chaque jour suivant les nouvelles lignes de conduite en respectant les règles, mais pas de la façon dont sa patronne s'y attendait.

Oui, techniquement, ses costumes de cosplay rencontraient tous les prérequis.

Ses costumes, inspirés de Star Trek, Harry Potter et Star Wars, ont donné beaucoup de plaisir à Rivas.

Dans sa publication, partagée selon le Daily Mail, plus de 18 000 fois avant d’être supprimée, Rivas notait qu’elle avait rapporté sa situation à une instance supérieure. On ne connait toujours pas l’issue de sa plainte, mais on peut dire que Rivas a fait valoir son point avec beaucoup d'humour.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Les costumes du cosplay Voyez les images