Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Lise Thibault vend sa maison pour payer les gouvernements

Grâce à la vente de sa maison à son propre conjoint, Lise Thibault a obtenu les liquidités dont elle avait besoin pour rembourser les 300 000 $ qu'elle doit aux gouvernements fédéral et provincial. Son conjoint, Réal Cloutier, confirme qu'il est en processus d'achat de la maison de l'ex-lieutenante-gouverneure.

Réal Cloutier achète la résidence de Saint-Hippolyte au coût de 556 000 $ pour lui permettre à sa conjointe de régler ses dettes. Une partie du terrain a aussi été vendu à un promoteur immobilier.

Les chèques de remboursement ont été envoyés par un notaire de Saint-Jérôme, vendredi. Dans les prochains jours, Lise Thibault devrait donc être libérée officiellement de ses dettes liées à sa condamnation pour fraude, précise son conjoint.

Lise Thibault est très attachée à sa maison, qu'elle possédait bien avant d'être lieutenante-gouverneure, ajoute-t-il.

En juin dernier, un huissier s'était présenté au domicile de Lise Thibault pour l'informer qu'elle disposait de 60 jours pour rembourser les deux gouvernements, sans quoi sa maison pourrait être saisie.

En février 2015, l'ex-lieutenante-gouverneure du Québec a été condamnée à 18 mois de prison et à un remboursement de 300 000 $ pour fraude et abus de confiance à l'endroit des gouvernements provincial et fédéral. Les événements qui lui étaient reprochés se sont déroulés sur une période de 10 ans.

L'ex-lieutenante-gouverneure doit aussi payer près de 1,5 million de dollars à l'Agence de revenu du Canada et à Revenu Québec, pour des revenus non déclarés pendant ses deux mandats.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.