Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des célébrités américaines se lancent dans une campagne anti-Trump

Plus d'une centaine de célébrités américaines, dont Julianne Moore et Mark Ruffalo, interpellent les Américains sur « la menace que représente Donald Trump et sur « le danger » de le voir hypothétiquement occuper le poste de président des États-Unis.

Ces célébrités, parmi lesquelles figurent aussi Kerry Washington, Lena Dunham, Shonda Rhimes et Neil Patrick Harris, ont joint la campagne United Against Hate (Unis contre la haine) mise sur pied par le site progressiste américain MoveOn.org.

Elles signent une lettre ouverte dans laquelle elles ne cachent pas leur peur de voir le candidat républicain accéder à la Maison-Blanche.

« Donald Trump veut ramener notre pays au temps où la peur justifiait la violence, au temps où l'appât du gain nourrissait la discrimination, au temps où l'État institutionnalisait avec des lois les préjudices envers les communautés marginalisées », peut-on lire dans la lettre.

Du « bon côté » de l'histoire

Selon le groupe de célébrités, Trump s'attaque aux communautés asiatique et latino-américaine, aux Noirs, aux personnes handicapées, à la communauté LGBT, aux femmes, aux réfugiés ainsi qu'aux gens de la classe moyenne, entre autres.

« Certains d'entre nous sont issus de ces groupes, d'autres non. Mais comme l'histoire nous l'enseigne, ce n'est parfois qu'une question de temps avant que "l'autre devienne moi" », préviennent les célébrités dans leur lettre.

« Nous appelons chaque Américain à se joindre à nous pour se tenir ensemble du bon côté de l'histoire et pour utiliser le pouvoir de notre voix ainsi que le pouvoir de notre vote pour défaire Donald Trump et son idéologie haineuse. »

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.