Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Convention démocrate : Hillary Clinton se rapproche de la nomination

Hillary Clinton verra le plafond de verre se fissurer davantage, mardi, avec l'appel des délégués de tous les États à la convention démocrate. Cette étape viendra confirmer la mainmise de l'ancienne secrétaire d'État sur la nomination du parti en vue de la présidentielle de novembre, avant qu'elle ne devienne officiellement la première femme à représenter une formation politique majeure dans la course à la Maison-Blanche.

La campagne de Mme Clinton espère utiliser cette réalisation historique pour augmenter la popularité de la candidate, consciente que si plusieurs électeurs sont enthousiastes à l'idée de voter pour une femme, ils ne sont pas nécessairement fous de celle-ci en particulier. L'ancien président Bill Clinton ainsi qu'une brochette de vedettes et d'autres personnalités prendront la parole durant la convention afin de vanter les accomplissements et les mérites de l'ex-sénatrice.

Si Hillary Clinton s'apprête à faire son entrée dans l'histoire, elle suscite encore l'hostilité de plusieurs partisans de Bernie Sanders, son rival durant les primaires démocrates, qui se sont déchaînés contre la direction du parti avec une violence que M. Sanders lui-même n'a pas réussi à réfréner.

Ses fidèles, qui en sont pour la plupart à leurs premiers pas en matière de militantisme politique, ont passé la journée de lundi à dénoncer la manière dont les dirigeants démocrates avaient traité le sénateur du Vermont, allant même jusqu'à huer le nom de Mme Clinton.

Mardi, Bernie Sanders, qui a accordé sous soutien à Hillary Clinton, a tenté d'éviter que le conflit monopolise la seconde journée de la convention, déclarant devant des délégués du Wisconsin que le parti traversait un moment très important de son histoire et exhortant une fois de plus les démocrates à faire preuve d'unité.

L'appel des délégués démocrates pourrait se conclure symboliquement avec l'État du Vermont, qui consacrerait la totalité de ses votes à la candidate Hillary Clinton, selon le porte-parole de Bernie Sanders, Michael Briggs.

Le sénateur du Vermont pourrait se voir accorder un rôle important lors de la soirée de mardi. Certains ont évoqué la possibilité que Bernie Sanders annonce lui-même la candidate Clinton comme la grande gagnante de la convention. Une telle décision viserait à unifier le Parti démocrate une fois pour toutes.

La première dame des États-Unis, Michelle Obama, a appelé à l'unité du parti, lundi soir, en offrant son appui de manière très éloquente à la candidate qui avait mené une lutte féroce contre son mari durant la course à l'investiture démocrate en 2008.

M. Sanders et la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren, une politicienne appréciée des démocrates plus progressistes, ont également fait leur part pour convaincre les dissidents de rentrer dans les rangs.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.