Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Cet ancien mannequin se dévoile après 12 ans à cacher son vitiligo

À 19 ans, le mannequin Breanne Rice a été diagnostiquée avec le vitiligo. Aujourd’hui âgée de 31 ans, elle a choisi d’arrêter de se cacher.

En entrevue avec le magazine People, Rice a révélé qu’elle en avait eu assez de se cacher et de se sentir mal avec elle-même.

Elle raconte avoir passé des années à camoufler sa maladie avec du maquillage. «Quand j’ai commencé à être vraiment malade, je sentais que je ne pouvais pas contrôler le vitiligo. Et je ne voulais que personne sache que je l’avais», a-t-elle confié.

Le vitiligo s’est montré du jour au lendemain, ce qui a poussé le mannequin à se tourner vers le maquillage. «Je mettais une première couche de fond de teint très épais pour faire croire j’avais du pigment. Ensuite, comme j’ai une carnation naturellement olive, je devais créer un peu d’ombre. Je sentais que j’avais besoin de faie tout ça pour que mon visage ait l’air normal. C’était un long processus chaque jour, simplement pour sortir dehors», raconte Rice.

Après avoir révélé son vitiligo sur Instagram et choisi d’arrêter de se cacher, elle a reçu des vagues de soutien. «Pour moi, de voir toutes ces femmes gagner en confiance m’amène tellement de joie.»

Ces actrices et mannequins à la beauté non-conventionnelle
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.