Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Augmentation des lésions cérébrales en Alberta et en Ontario

Le nombre de visites à l'urgence en raison de lésions cérébrales associées à la pratique d'un sport a considérablement augmenté en Ontario et en Alberta au cours des 5 dernières années, révèle un rapport de l'Institut Canadien d'Information sur la Santé (ICIS).

« Les données permettent de brosser un portrait du nombre de Canadiens, dans seulement 2 provinces, qui visitent les services d'urgence et sont hospitalisés en raison de telles blessures, ce qui peut entraîner de lourdes conséquences à long terme. Il est possible de réduire le risque associé à ces blessures en renforçant nos efforts de prévention », indique Greg Webster, directeur, Services d'information sur les soins ambulatoires et de courte durée, ICIS.

Selon les données sur les blessures et traumatismes publiées par l'ICIS, 94 % des visites à l'urgence pour une lésion cérébrale étaient dues à une activité sportive et plus de 9 visites sur 10 étaient liées à une commotion.

Un peu plus de 6 visites sur 10 ont été effectuées par des hommes.

Les jeunes en tête de liste

Depuis 5 ans, la hausse la plus marquée du nombre de visites à l'urgence en raison de lésions cérébrales associées au sport s'observe chez les jeunes.

Les données montrent que les visites à l'urgence ont augmenté de 78 % chez les 0 à 9 ans et de 45 % chez les 10 à 17 ans. Le nombre d'hospitalisations par suite de lésions cérébrales associées au sport est quant à lui demeuré stable pendant la même période.

Le hockey, le football ou le rugby ainsi que le vélo ont occasionné le plus grand nombre de lésions cérébrales ayant entraîné une visite à l'urgence. Le hockey est à l'origine de plus du double des visites à l'urgence en raison de lésions cérébrales, par comparaison avec le vélo, le football ou le rugby, et le ski ou la planche à neige.

Les blessures provoquées par un ballon ou une balle comptaient aussi parmi les causes des visites à l'urgence pour une lésion cérébrale.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.