Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Accusation de vol pour l'ex-agent officiel du ministre Duclos

L'ex-agent officiel du ministre fédéral Jean-Yves Duclos est accusé d'avoir dérobé environ 20 000 $ dans la caisse électorale du candidat au terme de la campagne électorale de 2015. L'homme comparaîtra au palais de justice de Québec le 4 octobre prochain.

Selon les informations recueillies par Le Soleil, le vol se serait produit entre le 15 octobre 2015 et le 29 janvier 2016. L'ex-agent officiel, qui a été démis de ses fonctions le 14 avril 2016, aurait reconnu son geste en apposant sa signature sur un document de reconnaissance de dette et il se serait engagé à rembourser 20 855 $ avant le 15 mai 2016.

N'ayant rien reçu à la mi-juillet, la nouvelle agente officielle de Jean-Yves Duclos, Me Élise Bartlett, a alors contacté la police. Le directeur des communications du ministre, Mathieu Fillion, indique qu'aucun lien particulier n'unissait Jean-Yves Duclos à son agent officiel au moment de sa nomination.

En vertu de la Loi électorale du Canada, l'agent officiel est nommé par le candidat en début de campagne électorale, avant que puissent être acceptées des contributions financières. Les tâches de l'agent officiel incluent la gestion des opérations financières du candidat et la production de rapports financiers à Élections Canada.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.