NOUVELLES
25/07/2016 11:35 EDT | Actualisé 26/07/2017 01:12 EDT

Un prêteur sur gages de Moncton demande davantage de réglementation

Les gérants du magasin Parlour Pawn à Moncton au Nouveau-Brunswick, voudraient que la province s'implique dans la réglementation, afin d'améliorer la réputation des prêteurs sur gages et de protéger le consommateur.

Luc Vautour, gérant adjoint du magasin, voudrait briser les préjugés qui entourent la profession de prêteur sur gages.

Selon lui, il faut pouvoir redonner confiance aux clients potentiels grâce à une meilleure réglementation.

En effet, Luc Vautour estime que beaucoup d'objets volés peuvent se retrouver dans les boutiques de prêts sur gages à l'heure actuelle.

Pour l'instant, la réglementation est municipale

À Moncton, la Ville impose certains critères : les prêteurs sur gages doivent garder des registres des contrats, des numéros de série, des marques et des modèles des articles.

Luc Vautour estime cependant que la municipalité n'a pas la capacité de s'assurer que ces règles sont bien respectées.

Bill Roberts, le propriétaire du magasin, affirme pour sa part qu'il n'a aucun moyen de savoir si les objets ont été volés.

« Si on me présente une réglementation plus sévère qui bénéficie aux prêteurs sur gages, alors j'embarquerai » dit-il.

D'après le reportage de Maryse Lemieux