NOUVELLES
25/07/2016 19:12 EDT | Actualisé 26/07/2017 01:12 EDT

Pérou: le président pour un placement en résidence surveillée de Fujimori

Le président péruvien Pedro Pablo Kuczynski s'est déclaré lundi favorable au placement en résidence surveillée de l'ancien président du Pérou Alberto Fujimori, qui purge une peine de 25 ans de prison pour corruption et crime contre l'humanité.

"Il doit accomplir sa sentence. Je suis cependant disposé à ce qu'il puisse la purger dans des conditions plus agréables, chez lui, comme toute personne âgée souffrant de problèmes de santé", a affirmé à la presse Pedro Pablo Kuczynski.

Cette annonce intervient trois jours après qu'Alberto Fujimori, 77 ans, a déposé une demande de grâce auprès du ministère de la Justice.

Alberto Fujimori a été transféré en urgence le mois dernier dans une clinique en raison d'hypertension et de douleurs à la langue.

Il avait déjà été hospitalisé ces derniers mois pour divers problèmes de santé, en particulier un cancer de la langue, et avait été transféré à plusieurs reprises ces dernières années de sa prison vers une clinique.

Sa fille Keiko, 41 ans, a été battue de justesse en juin dernier à l'élection présidentielle face au candidat de centre droit Pedro Pablo Kuczynski.

En 2009, Alberto Fujimori avait été condamné à 25 ans de prison pour avoir commandité deux massacres perpétrés par un escadron de la mort en 1991-1992, au cours desquels 25 personnes avaient été assassinées, dont un enfant, dans le cadre de la lutte contre la guérilla maoïste du Sentier lumineux.

mav/yow/juf/mba