DIVERTISSEMENT
25/07/2016 04:05 EDT | Actualisé 25/07/2016 05:04 EDT

Le magazine Safarir n'est plus

Vingt-neuf ans après sa première publication, le magazine humoristique Safarir a annoncé lundi qu'il tirait sa révérence en raison du «financement de la production (qui n'est) plus possible à court et à moyen terme». La revue ne publiera plus d'édition papier.

L'équipe de Safarir évoque la faillite de leur distributeur survenue l'an dernier, les grands coûts d’impression et une forte baisse des revenus publicitaires pour justifier cette décision «fort(e) difficile» prise à la suite d'un «énorme exercice de réflexion.»

«Durant les 29 dernières années, nous avons vécu des hauts et des bas, des controverses, des fous rires, des histoires sans aucun sens, de belles découvertes», a écrit l'équipe du magazine sur Facebook en remerciant ses abonnés.

«Nous avons mijoté fort pour remettre cet emblème de l’humour québécois sur les rails, mais nous avons dû nous résoudre à une certaine réalité», explique-t-on.

Plus récemment, le magazine avait cru bon de lancer une campagne de sociofinancement, mais en vain. L'éditeur du magazine, Les publications LOL Inc., ne bénéficiait également d'aucune subvention.

Le magazine fondé en 1987 a publié son 299e et dernier numéro en octobre 2015.