NOUVELLES
25/07/2016 01:59 EDT | Actualisé 26/07/2017 01:12 EDT

Koweït: la justice acquitte une figure du sport international

La Cour suprême du Koweït a acquitté lundi cheikh Ahmad Fahd Al-Sabah, une figure du sport international des charges d'insulte à des juges sur internet, selon le texte du jugement.

Le verdict, qui est final, signifie que cheikh Ahmad, membre du Comité exécutif de la Fifa et du Comité international olympique (CIO), a été blanchi de toutes les charges qui pesaient contre lui.

Cheikh Ahmad, qui est également président du Conseil olympique asiatique, avait été condamné à six mois de prison en décembre pour avoir mis en doute l'intégrité de certains juges.

Il avait gagné en appel mais l'affaire avait été portée devant la Cour suprême par le procureur général.

Cheikh Ahmad, un neveu de l'émir cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, avait nié les charges et affirmé que l'affaire était une attaque contre sa personne.

Les poursuites ont été engagées contre lui en octobre au moment où la Fifa et le CIO suspendaient le Koweït de toute activité sportive en réaction à ce qu'ils considéraient des ingérences des autorités politiques dans les instances sportives de l'émirat.

Le Koweït se trouve ainsi exclu des éliminatoires de la Coupe du monde de 2018 et des Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

En janvier, le gouvernement a déposé plainte devant un tribunal local demandant des compensations de 1,3 milliard de dollars (1,15 milliard d'euros) à 15 dirigeants du sport koweïtien, dont cheikh Ahmad, soupçonnés d'avoir provoqué la suspension du pays par les instances sportives internationales.

La justice n'a pas encore jugé cette dernière affaire.

oh/mh/nbz