NOUVELLES
25/07/2016 12:16 EDT | Actualisé 26/07/2017 01:12 EDT

Jeux équestres mondiaux à Bromont : la Fédération internationale éteint tout espoir

Malgré l'optimisme du député Denis Paradis, la Fédération équestre internationale affirme qu'elle ne reviendra pas sur sa décision d'annuler les Jeux équestres mondiaux de Bromont.

Selon la secrétaire générale de la Fédération, Sabrina Ibanez, il n'est pas question de faire marche arrière. 

« Même avec la possibilité du financement du fédéral, et l'appui local et provincial qu'on a, on a déjà convenu d'un accord avec le comité de mettre fin avec notre partenariat et il est vraiment trop tard pour revenir sur notre décision », estime-t-elle. 

Elle rappelle également que le comité n'était pas parvenu à attirer les investisseurs privés pour soutenir l'événement. « Cette situation-là n'a pas changé », souligne-t-elle. 

Le député fédéral de Brome-Missisquoi avait ravivé un mince espoir ce week-end en affirmant qu'Ottawa pourrait verser sa part de 9 millions de dollars si le comité révisait son budget à la baisse.

Il avait ajouté que des coups de fil ont été passés depuis l'annonce de l'annulation des Jeux par le comité organisateur, ce qui a modifié quelque peu la donne.

Bilan demandé 

Pour le conseiller municipal Louis Villeneuve, cependant, il est temps de tourner la page. Il rappelle que ce sont plus de 600 000 $ qui ont été injectés dans le dossier.

« Je pense qu'on se doit maintenant, vraiment, de faire un post-mortem et de vraiment trouver les causes profondes de cet échec-là pour ne plus jamais revivre quelque chose comme ça », espère-t-il. 

« On est rassurés », confie pour sa part un résident, Bertrand Lussier.

« On est un peu tristes parce que c'était quand même un événement intéressant pour la région, mais rassurés parce que, quand on commence à vraiment évaluer, lire et analyser ce qui se passe, on se rend compte que ç'aurait été vraiment une grosse charge financière pour la Ville. » 

La Fédération équestre internationale a annoncé vendredi dernier l'annulation des Jeux équestres mondiaux qui devaient être présentés à Bromont en 2018, une décision prise de concert avec le comité organisateur.