NOUVELLES
25/07/2016 11:22 EDT | Actualisé 26/07/2017 01:12 EDT

Grèce: Tsipras propose de changer la Constitution pour une "démocratie directe"

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a proposé lundi que la Constitution soit modifiée afin de donner la "démocratie directe" aux Grecs en leur permettant notamment "d'élire le président" et de "soumettre les lois à référendum".

"Il est temps d'oublier cette peur de la décision des citoyens... même si les citoyens ne sont pas infaillibles", a déclaré Alexis Tsipras lors d'un discours à la télévision.

Les citoyens doivent être autorisés à élire leur président - actuellement élu par le Parlement - si les tentatives réalisées par les parlementaires échouent, comme l'an dernier.

Le Premier ministre a ajouté que les citoyens devaient pouvoir rejeter des lois par référendum - sauf les lois sur des questions fiscales - et de déposer des propositions législatives.

L'Etat grec doit également être "laïc", bien que la religion majoritaire en Grèce reste le christianisme orthodoxe, a précisé Alexis Tsipras.

M. Tsipras doit maintenant convaincre son parti au pouvoir Syriza, dont une part importante s'est montrée réfractaire à une modification de la Constitution.

Des groupes de discussion seront organisés dans tout le pays, a expliqué le Premier ministre, qui devront remettre un rapport en avril sur les propositions faites par les citoyens pour la Constitution.

Même si elle est approuvée, la nouvelle Constitution ne pourra pas être mise en place par le Parlement actuel, elle ne pourra être promulguée que par le nouveau Parlement formé après les élections, programmées en 2019.

jph/ams/fjb