NOUVELLES
24/07/2016 05:27 EDT | Actualisé 24/07/2016 05:27 EDT

Les partisans de Sanders insatisfaits à l'ouverture de la convention démocrate

Alors que la convention du Parti démocrate s'ouvrira lundi à Philadelphie, les divergences d'opinions entre les partisans de Hillary Clinton et de Bernie Sanders sont encore bien visibles.

Plusieurs partisans progressistes se montrent insatisfaits du choix du colistier de Hillary Clinton, Tim Kaine, un sénateur de la Virginie qui est plutôt issu de la frange modérée du parti.

Plusieurs délégués ont accueilli favorablement le candidat à la vice-présidence de Mme Clinton, soulignant sa grande expérience. Ils ont toutefois reconnu que sa candidature ne susciterait pas autant d'enthousiasme qu'un candidat progressiste ou d'origine latino-américaine.

Les délégués qui ont appuyé le rival de Hillary Clinton, Bernie Sanders, lors des primaires espéraient que la sénatrice du Massachusetts, Elizabeth Warren, soit choisie. Les idées de Mme Warren se rapprochent davantage de celles de M. Sanders, en ce qui a trait notamment à la réglementation de Wall Street.

Bernie Sanders a appuyé officiellement Hillary Clinton la semaine dernière, mais ses partisans sont incertains pour la suite.

Les sympathisants de M. Sanders reprochent à Tim Kaine son appui au Partenariat transpacifique (PTP), un accord commercial international auquel s'opposent M. Sanders et Mme Clinton.

Angie Morelli, une déléguée de M. Sanders originaire du Nevada, juge que le choix de M. Kaine est "épouvantable". "À un moment où elle tentait de satisfaire les partisans de M. Sanders, elle a plutôt satisfait les conservateurs", a-t-elle constaté.

Pour jeter de l'huile sur le feu, plus de 19 000 courriels des dirigeants du Parti démocrate ont été coulés et publiés en ligne par Wikileaks. Ces messages, qui ont été rédigés pendant la campagne aux primaires, démontrent l'immense fossé existant entre le Comité national démocrate et la campagne de Bernie Sanders, certains dirigeants se moquaient de M. Sanders et d'autres ont même remis en question sa foi juive.

Les délégués de M. Sanders examinaient leurs options pour exprimer clairement leur appui à leur candidat lors de la convention. Ils pourraient notamment quitter le plancher de la convention après l'appel nominal de chaque État, mardi.

En conférence téléphonique cette semaine, plus de 400 délégués ont rappelé que leur opposition au PTP était une priorité. Ils prévoient distribuer des autocollants avec l'inscription "Bloquons le PTP" et peut-être huer dans la salle lorsque les délégués voteront sur cette question.

Plusieurs autres délégués ont toutefois signalé qu'ils attendraient un mot d'ordre de Bernie Sanders avant de passer à l'action. M. Sanders rencontrera en privé ses délégués lundi.

La convention démocrate en bref

- L'événement se tiendra du lundi 25 juillet au jeudi 28 juillet au palais des congrès de Philadelphie.

- Près de 50 000 personnes sont attendues dans la grande ville de la Pennsylvanie, dont 5000 délégués.

- Hillary Clinton devrait remporter l'investiture sans difficulté, surtout que Bernie Sanders a reconnu sa défaite. À la suite des primaires et des caucus, Mme Clinton a reçu l'appui de 2807 délégués, alors qu'il lui en fallait seulement 2383 pour l'emporter. M. Sanders a terminé la course avec le soutien de 1894 délégués.

- Plusieurs personnalités offriront des discours pendant la semaine, dont le président Barack Obama et la première dame Michelle Obama, ainsi que l'ex-président Bill Clinton. Hillary Clinton se fera présenter par sa fille, Chelsea, lorsqu'elle livrera son discours d'acceptation.

- De nombreuses vedettes ont également confirmé leur présence à la convention, dont les actrices Lena Dunham, Eva Longoria et Debra Messing, la chanteuse Demi Levato et l'acteur Tony Goldwyn.

- Les délégués auront devant eux la plateforme la plus progressiste de l'histoire du parti, selon ses dirigeants. Elle propose notamment une plus grande réglementation de Wall Street et une réforme du financement électoral, deux propositions phares de Bernie Sanders pendant la campagne.

VOIR AUSSI:

Galerie photo Le discours d'investiture de Barack Obama à la convention démocrate Voyez les images


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter