NOUVELLES
23/07/2016 03:11 EDT | Actualisé 23/07/2016 03:11 EDT

Gala Jeunes-Vieux : le choc des générations

Demandez-leur comment ils vont, et ce sera comme si vous aviez appuyé sur un bouton «Play». Aussi sympathiques l’un que l’autre, ils pratiquent le même style d’humour. Le premier, Philippe Bond, est un peu un héritier spirituel du second, Michel Barrette. L’association était naturelle entre ces deux collègues conteurs, qui sont rapidement devenus des amis.

À preuve, trois jours après avoir animé leur Gala Juste pour rire qui porte sur la «compétition» entre les «Jeunes» et les «Vieux», samedi, Michel Barrette et Philippe Bond mettront le cap sur Old Orchard pour aller y donner des prestations ensemble, au Comédie Club qui porte le nom de Michel Barrette.

«Michel m’a dit : tu choisis la voiture que tu veux, on descend dans le Maine, à Old Orchard, et on s’en va faire des shows ensemble aux Etats-Unis», raconte Philippe Bond.

«L’an dernier, j’ai cassé la glace (au Comédie Club Michel Barrette) seul là-bas et, cette année, je me suis demandé qui j’aimerais avoir avec moi sur scène. Et c’était Philippe Bond», continue Michel Barrette.

«Michel va à Old Orchard depuis qu’il est enfant, et moi, j’ai 36 ans, et ça fait 36 ans que je vais à Wells Beach, juste à côté, enchaîne Philippe Bond. Mes parents avaient des maisons, des unités de condos là-bas ; à un moment donné, ils ont tout vendu, mais on a toujours continué à y aller.»

Notre essence

Pas nécessaire d’être devin pour prédire quel genre d’échanges meubleront le Gala Jeunes versus Vieux, ce soir. Barrette et Bond nous réservent assurément quelques-uns de leurs meilleurs récits souvenirs et autres anecdotes croustillantes. Il y a fort à parier que la thématique de la soirée sera peut-être galvaudée, quoique… On aura peut-être quelques surprises. Mais il n’y aura pas que des conteurs avec eux sur les planches pour dérider le parterre, puisque François Léveillée, François Morency, Jean-François Baril, Réal Béland, les Denis Drolet (et Just-to-Buy-My-Love, leur fidèle comparse), Mélanie Ghanimé, Sylvain Larocque, Julien Tremblay et même le très rare Jean Lapointe se joindront à eux pour l’occasion.

«Je pense que toute la gang de Juste pour rire était «à boutte» de nous autres, rigole Philippe Bond, qui pilote son deuxième Gala Juste pour rire, après une première expérience en 2013. Nos réunions d’équipe étaient prévues en après-midi, de 13h à 15h, et à chaque fois, on se faisait mettre dehors, tellement les autres n’étaient plus capables de nous entendre! On se raconte des anecdotes, ça ne finit plus. Michel n’est pas capable de faire un meeting assis! Il est debout, il tourne autour de la table. Et moi, je le relance sans arrêt. Notre gala s’est écrit à la première rencontre, en 45 minutes! Notre plus grosse difficulté, c’a été de condenser toutes nos anecdotes dans le temps requis. Mais c’est une bonne chose. C’est bien plus facile d’enlever des trucs que d’être obligés d’en rajouter à la dernière minute parce qu’on n’a pas assez de matériel.»

«Pour moi, c’est un rêve, poursuit Bond. J’anime avec une de mes idoles, qui est Michel Barrette. C’est comme aller dîner avec un de mes chums, se raconter des anecdotes pendant une heure trente et revenir après.»

«J’espère que Juste pour rire assume le fait qu’ils vont manquer de temps, lance Michel Barrette. Notre genre d’humour est celui qui est le plus près des Québécois. On a tous des raconteurs dans notre famille, un oncle, une tante, un grand-père. C’est notre essence. Je n’ai rien contre ceux qui peaufinent longuement leurs textes, mais nous, ce n’est pas notre tasse de thé. Nous, on serait malheureux d’être coincés dans un carcan.»

Le Gala Jeunes versus Vieux, avec Michel Barrette et Philippe Bond, est présenté ce samedi, 23 juillet, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, à 18h30 et 21h30, et sera ensuite disponible sur Illico.

VOIR AUSSI:

Galerie photo «Drôle de vie» de Michel Barrette Voyez les images