NOUVELLES
22/07/2016 03:25 EDT | Actualisé 22/07/2016 05:36 EDT

Un suprématiste blanc brigue le Sénat d'une Louisiane divisée

Partisan de la suprématie blanche, ancien cadre du Ku Klux Klan et soutien affiché de Donald Trump, David Duke a annoncé vendredi qu'il briguait un mandat pour représenter, au Sénat américain, la Louisiane, Etat du sud profondément divisé par les tensions raciales.

L'annonce intervient après plusieurs semaines de troubles et de violences dans la capitale de Louisiane, Baton Rouge, qui ont culminé avec les assassinats de trois policiers le week-end dernier par un ancien combattant qui cherchait apparemment à venger les brutalités policières contre la communauté noire.

"Je crois dans l'égalité des droits pour tous et le respect pour tous les Américains. Cependant, ce qui me différencie, c'est que je demande également le respect des droits et de l'héritage des Américains d'origine européenne", affirme David Duke dans une vidéo.

"Nous devons arrêter l'immigration massive et, je pense, le nettoyage d'une population dont les ancêtres ont créé l'Amérique", avance le républicain.

David Duke, 66 ans, a officialisé sa candidature au lendemain de la convention républicaine qui a intronisé Donald Trump comme candidat du parti à la Maison Blanche pour l'élection du 8 novembre.

Dans sa vidéo, celui qui avait apporté en février son soutien au milliardaire populiste, effleure certains thèmes chers à l'homme d'affaires.

"La révolution arrive aux Etats-Unis pour les vrais gens, la vaste majorité des Américains", lance-t-il.

"Je suis ravi de voir que Donald Trump et la plupart des Américains s'approprient les questions que je soulève depuis des années", ajoute David Duke.

Le président de l'antenne du parti en Louisiane, Roger Villere, s'est opposé à sa candidature "dans les termes les plus forts", précisant que "David Duke est un criminel condamné et un imposteur empli de haine qui n'incarne pas les valeurs du parti républicain".

David Duke est l'une des figures de l'extrême droite américaine, ancien responsable du Klan et négationniste de l'Holocauste, qui a accompli un mandat à la Chambre des représentants de Louisiane entre 1989 et 1993.

En 1991, il avait échoué à obtenir le fauteuil de gouverneur de l'Etat, mais avait toutefois glané plus de la moitié du vote blanc dans une Louisiane ultra-conservatrice.

"L'Etat du Pélican" est en proie à de graves tensions raciales depuis qu'un policier a abattu le 5 juillet un Noir maîtrisé au sol à Baton Rouge, engendrant des manifestations et la tuerie de policiers semblable à celle survenue à Dallas.

VOIR AUSSI:

Galerie photo A day in the life of the KKK Voyez les images