DIVERTISSEMENT
22/07/2016 10:43 EDT

40 ans des Jeux olympiques de Montréal: Marie-Mai et Ariane Moffatt enflamment le Stade olympique (VIDÉO/PHOTOS)

Pour célébrer les quarante ans des JO de Montréal, le Stade olympique a sorti jeudi soir l’artillerie lourde. Marie-Mai, Ariane Moffatt et le groupe canadien Walk off the Earth ont offert tout un spectacle.

Toujours dans un esprit sportif, l’événement gratuit qui a attiré 25 000 personnes dans l’enceinte du stade s’est déroulé dans le cadre de la 51e Finale des Jeux du Québec réunissant sur le parterre plus de 3700 jeunes athlètes. Une ambiance d'enfer pour une soirée mise en scène par le chorégraphe et danseur Nico Archambault.

À son arrivée, la foule a pu découvrir une immense scène installée au milieu de l’édifice et derrière, un écran géant où se sont succédé portraits commémoratifs et extraits vidéos, concoctés par l’agence québécoise Circo de Bakuza. Des séquences multimédias reprenant en couleurs bariolées l’imagerie des Olympiques de 1976 ont illustré plusieurs rendez-vous nostalgiques.

Galerie photo Spectacle enflammé pour les 40 ans des JO de Montréal Voyez les images

La soirée à grand déploiement a commencé avec l’apparition des athlètes Canadiens Tricia Smith et Stéphane Préfontaine. C'est d'ailleurs ce dernier qui avaient porté la torche olympique lors de l’ouverture des Jeux le 17 juillet 1976. Quarante ans plus tard, c’est avec émotion que l'on a a pu voir une reconstitution de cet instant historique. Plusieurs groupes de danses, dont des autochtones en costumes traditionnels, se sont ensuite produits sous la musique électronique de Kzo, un DJ Cri.

Après le discours souvenir de Walter Sieber, agrémenté de plusieurs anecdotes, le directeur général des sports du comité organisateur de 1976 a invité Nadia Comăneci à venir le rejoindre sur la scène. La reine des Jeux de Montréal est alors apparue radieuse sous les acclamations. «Je suis très heureuse d'être avec vous ce soir, a-t-elle lancé. Merci pour tous ces beaux moments.»

Un concert dédié à la jeunesse

Plus tard, la formation canadienne Walk off the Earth a interprété plusieurs titres de son plus récent album. S’en est suivi Sing It All Away et la reprise Somebody That I Used To Know de Gotye. Le groupe, dirigé par les talentueux Sarah Blackwood et Ryan Marshall, s’est même permis de jouer en français Les Champs-Élysées de Joe Dassin.

Les murs du Stade se sont embrassés lorsque la dynamique Marie-Mai a pris possession de la scène. Micro à la main et cheveux au vent, elle a littéralement mis le feu avec ses succès Emmène-moi, Cobra et Ne m’écoute pas.

À la jeunesse présente sur place, la chanteuse a plusieurs fois livré des messages d’espoir. «Votre différence est ce que vous avez de plus beau», leur a-t-elle dit. Deux titres en compagnie d’Ariane Moffatt ont fini par mettre le public en liesse. Un grand moment pour les amoureux de sport et de musique.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les Jeux olympiques de 1976 à Montréal Voyez les images