VIVRE
21/07/2016 04:11 EDT | Actualisé 21/07/2016 04:11 EDT

Que mangent les joueuses de tennis durant la Coupe Rogers?

Anadolu Agency via Getty Images
LONDON, UNITED KINGDOM - JULY 9: Serena Williams of USA in action against Angelique Kerber (not seen) of Germany in the women's singles finals match on day twelve of the 2016 Wimbledon Championships at the All England Lawn and Croquet Club in London, United Kingdom on July 09 2016. (Photo by Lindsey Parnaby/Anadolu Agency/Getty Images)

Pour offrir des performances dignes de ce nom, les joueuses de tennis ont besoin du bon équipement, du bon entraînement et de la bonne diète. Depuis maintenant 7 ans, la Coupe Rogers fait donc confiance à l’un des traiteurs les plus réputés de la région, Agnus Dei, pour nourrir non seulement les milliers de spectateurs VIP, employés et bénévoles du tournoi, mais également les aspirantes au titre de championne.

«Tout compte fait, on sert entre 8 000 et 10 000 personnes par jour», explique d’entrée de jeu David Carrier, président d’Agnus Dei.

Pendant les 10 jours de la Coupe Rogers, la compagnie de traiteur montréalaise s’active donc derrière les fourneaux pour répondre aux moindres besoins des athlètes en compétition. Même si M. Carrier considère n’avoir reçu aucune «demande farfelue» au fil des ans, le défi reste tout de même de respecter certains standards imposés par la Women’s Tennis Association (WTA).

«Certaines joueuses vedettes ont leur propre menu, qu’on doit cuisiner spécialement pour elles, mais en général, plusieurs nous demandent du sans gluten et beaucoup de repas végétariens», précise le président d’Agnus Dei.

Dans le salon des joueuses, on retrouve donc un bar à pâtes, des stations de découpe de poissons blancs et de viandes (le dindon est très populaire, selon les dires de M. Carrier), sans oublier des montagnes de fruits.

D’ailleurs, certains clients VIP des principaux commanditaires peuvent également s’attabler dans ce salon privé. Pas mal, non ? Du moins, ce n’est pas tous les jours qu’on peut partager son lunch avec Eugénie Bouchard!

S’adapter aux tendances actuelles

D’une année à l’autre, le défi d’Agnus Dei est de se renouveler. Sans réinventer la roue, l’équipe de cuisiniers tente toutefois de se coller aux tendances culinaires du moment.

«Par exemple, cette année, tous nos sandwichs sont open face. Ils n’ont pas de pain sur le dessus, parce que la tendance veut qu’on élimine le plus possible de pain dans les repas. Il y a aussi beaucoup plus de kale et de produits locaux», poursuit David Carrier.

Mais les spectateurs VIP ne sont pas en reste, car Agnus Dei travaille d’arrache pied avec son équipe artistique pour créer la surprise.

«La dimension la plus importante pour nous est de s’améliorer chaque année. On veut arriver avec de la nouveauté, des stations différentes, des choses que les gens n’ont jamais vu. Bref, on veut que les gens soient surpris», explique l’homme d’affaires, qui semble plutôt fier de la tajine géante et du bar à risotto qui seront présentés cette année dans le Salon Mazda.

Marie-Fleur à l’honneur

Chaque année, Agnus Dei s’associe également à un chef invité et cette fois-ci, c’est Marie-Fleur St-Pierre (Tapeo, Meson) qui présente un menu trois services au restaurant Platine Gestion Privée 1859, le salon privé de la Banque Nationale.

Pour l’occasion, elle propose une entrée de gravlax de truite, une bavette de veau avec salade de tomates et un flanc au chocolat blanc avec petits fruits et crumble aux amandes. Trois recettes qui sont devenues des incontournables dans ses deux restaurants.

«En fait, j’ai donné les recettes et c’est la brigade d’Agnus Dei qui va faire les cuisiner durant la semaine. C’est sûr que je vais être la pour le premier service, afin de m’assurer que les recettes sont bien faites, mais ça ne demande pas une présence physique durant toute la Coupe Rogers. C’est plus une question de visibilité pour moi et belle une occasion d’aller rencontrer les gens», explique la chef montréalaise.

À noter que ce restaurant est réservé aux clients Platine.

À voir également:

Galerie photo Styles de soirée ALT COURT ou un avant goût des coulisses de la coupe Rogers (PHOTOS) Voyez les images