DIVERTISSEMENT
18/07/2016 04:36 EDT | Actualisé 20/07/2016 09:04 EDT

Le festival Zone Homa 2016 en 5 incontournables

Zone Homa, vous avez déjà entendu parler? Niché depuis déjà 8 ans au coeur d'Hochelaga-Maisonneuve, plus précisément à la Maison de la culture Maisonneuve, le festival multidisplinaire est un des incoutournables de l'été, sans hésitation.

Théâtre, danse, musique, performance, lecture: Zone Homa, c'est le genre de festival qui ratisse large et bien. Le genre de rassemblement qui prend tout son sens dans la durée, dans la découverte d'artistes qui, s'il en sont encore aux balbutiements de leur carrière artistique, ont tous le même air de revenez-y. Zone Homa, c'est la chance de voir des spectacles dans une de leurs premières versions, de jeter un oeil sur ce qui se trame de bon dans la relève artistique et de noter tout le talent qui s'y cache pour le suivre avec attention.

Zone Homa, c'est plus de 44 créations en 6 semaines. Cette année, qu'est-ce qui sort du lot? L'exercice est laborieux, mais voici les 5 incontournables du Huffington Post Québec:

Géolocaliser l'amour

19 juillet à 20h dans la Grande Salle

C'est dans l'air du temps, n'est-ce pas? Bienvenue dans le monde de Simon, qui cherche désespérément l'amour. Comme (presque) tout homme d'aujourd'hui, il se tourne vers la base: Tinder et Grindr. Qu'a-t-il à perdre, après tout? Un peu de dignité peut-être... Dans un texte et une mise en scène de Simon Boulerice - auteur au talent certain qui touche autant aux romans (Javotte, Le premier qui rira), à la littérature jeunesse (Martine à la plage, Edgar Paillettes), à la poésie (Nancy croit qu'on lui prépare une fête et bien sûr, au théâtre (Peroxyde, Pig) -, la lecture de Géolocaliser l'amour s'annonce déjà comme un des hits du festival.

Mélanie sans extasy

27 juillet 2016 dans la Grande Salle

Pas facile d'être détendu aujourd'hui: pour Mélanie, c'est presque impossible. Dans Mélanie sans extasy, un texte d'Edith Paquet, Mélanie tente tant bien que mal de dormir, de vivre entre «les gars, la job, la vie». Yoga, Reine des Neiges et extasy: rien n'y fait. La lecture publique, qui mettra en vedette Véronique Pascal, Marc-François Blondin, Louis-Olivier Mauffette, Édith Paquet et Éric Robidoux, mènera-t-elle à une pièce de théâtre un jour? À suivre...

La fureur immobile

29 juillet dans la Grande Salle

La fureur immobile, c'est une femme qui tente de se sauver de la douleur. La cause? Son départ, loin de tout. Et lui, bien sûr. Un homme qu'elle vient de quitter pour se retrouver. Entre théâtre et poésie, l'oeuvre est signée par Nathalie Boisvert , Olivier Sylvestre et Frédéric Sasseville-Painchaud.

After Hours

6 août dans la Grande Salle

Deux filles, cinq chorégraphes, une rencontre. After Hours, c'est le passage dans plusieurs états, du calme à la folie, de la fluidité à l'absurdité. Une proposition de Sandrine Martel-Laferrière et Marika Dumoulin Lafond, qui avouent que le spectacle est mené par une «douce déchéance». C'est noté!

24/4872 + Brown

27 août dans la Grande Salle

Soirée en performance et en musique cette fois! Tout d'abord, place à 24/48/72: une équipe qui s'est donné le défi d'écrire un scénario, de tourner et de monter le résultat en 5 jours, à vingt artistes, sans aucune préparation. Vous avez dit risqué? Ensuite, c'est Brown qui va s'emparer de la scène. Le trio hip-hop, formé de Robin Kerr (Uprising) et de ses deux fils Snail Kid (Dead Obies) et Jam (K6A, Jam et P-Dox, Alaclair Ensemble), commence déjà à laisser sérieusement sa marque. Attachant, le groupe présente des mélodies bien ficelées, des rythmes entraînants et un talent hors norme. Ça doit être de famille, n'est-ce pas?

Bien sûr, on vous invite à faire vous-même le tour de la programmation pour faire vos propres découvertes: il y en a vraiment pour tous les goûts.

Zone Homa, du 19 juillet au 27 août 2016. Pour toutes les informations, c'est ici.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Votre été culturel en quelques dates hors de Montréal Voyez les images