Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'Irak cuit sous la canicule avec un mercure de 53 degrés Celsius

Sunset over desert landscape
Sunset over desert landscape

BAGDAD - Les Irakiens ont affronté mercredi leur journée la plus chaude de l'année, quand la canicule a gonflé le mercure à 51 degrés Celsius à Bagdad et à 53 degrés dans le sud du pays.

Les fonctionnaires fédéraux ont reçu congé mercredi et jeudi en raison de la chaleur, qui devrait durer jusqu'à dimanche. Vendredi et samedi forment la fin de semaine dans la plupart des pays arabes.

Les étés irakiens sont connus pour leur chaleur impitoyable, mais le météorologue en chef du gouvernement a dit que les températures de cette semaine sont nettement supérieures à la moyenne pour cette période.

Une autre canicule du même genre est attendue le mois prochain, a dit Hassan Abdul-Hakim à l'Associated Press. Il a ensuite expliqué que la désertification des cinq dernières années a fait grimper le mercure.

Certains commerçants ont installé des douches en plein air pour permettre aux passants de se rafraîchir.

VOIR AUSSI :

INOLTRE SU HUFFPOST

Les meilleures et les pires boissons contre la canicule

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.