Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Martin Sundby suspendu pour usage non-autorisé de Ventolin

Le Tribunal arbitral du sport a suspendu le fondeur norvégien Martin Sundby pour deux mois, mercredi, et l'a privé de sa victoire au Tour de Ski en 2015 pour usage non autorisé de Ventolin.

« La Fédération norvégienne de ski s'impute l'entière responsabilité dans cette affaire, car on ne pensait qu'il n'était pas nécessaire de demander une dispense médicale pour l'utilisation du médicament », ajoute-t-elle.

Des résidus de salbutamol, un composant du Ventolin, avaient été décelés lors de tests antidopage réalisés pendant les compétitions à Davos en décembre 2014 et à Toblach en janvier 2015.

Le jugement du TAS fait perdre à Sundby les points remportés pendant ces épreuves et le prive ainsi des premières places remportées en 2015 au Tour de Ski et en Coupe du monde. Celles-ci reviennent respectivement à ses compatriotes Petter Northug et Didrik Tonseth.

Sundby conserve en revanche les titres décrochés dans ces compétitions en 2014 et 2016.

Aux yeux de l'AMA, son usage de salbutamol n'était pas une violation intentionnelle de la réglementation antidopage visant à améliorer ses performances sportives.

Dans son jugement, le TAS admet que celui-ci répondait à une justification médicale et que la faute du Norvégien était légère, mais il impose à ce dernier une suspension de deux mois, à compter du 11 juillet, pour infraction au règlement.

Knut Gabrielsen, le médecin de l'équipe norvégienne de ski, a expliqué que Sundby, 31 ans, souffre d'asthme depuis son enfance, un diagnostic établi bien avant qu'il ne se lance dans le sport de haute compétition.

Dans un communiqué, la Fédération internationale de ski partage l'opinion du TAS selon laquelle Martin Sundby n'est pas coupable de dopage délibéré, mais que sa sanction est la conséquence de l'application stricte des règles antidopage.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.