POLITIQUE
20/07/2016 04:08 EDT | Actualisé 20/07/2016 04:09 EDT

Chefferie du PQ: Une course entre Cloutier et Lisée pour le financement

QUÉBEC – Si les dons sont un indicateur de l’appui sur le terrain, Alexandre Cloutier et Jean-François Lisée semblent avoir le vent dans les voiles dans la course à la chefferie du Parti québécois.

En effet, les deux candidats à la succession de Pierre Karl Péladeau arrivent en tête dans la campagne de financement.

À ce jour, Alexandre Cloutier a reçu 45 593$, tandis que Jean-François Lisée a obtenu 42 147$, selon les données du Directeur général des élections compilées par Le Huffington Post Québec. C’est beaucoup plus que Véronique Hivon, qui a récolté 25 465$. Martine Ouellet arrive quatrième avec 20 695$, tandis que Paul St-Pierre Plamondon obtient un maigre 4 575$.

Si Cloutier et Lisée ont récolté des trésors de guerre similaires, deux tendances distinctes se dessinent toutefois chez les candidats. Avec 427 contributions, Jean-François Lisée arrive loin devant son adversaire en termes de nombre de donateurs. De son côté, Alexandre Cloutier a reçu 260 dons, contre 176 pour Martine Ouellet, 158 pour Véronique Hivon et 31 pour Paul St-Pierre Plamondon.

Toutefois, Alexandre Cloutier reçoit des dons plus élevés que son adversaire, avec une moyenne de 175$ par personne. À ce chapitre, Jean-François Lisée arrive bon dernier, avec une moyenne de 99$ par contribution.

Le montant total amassé par les différents clans semble refléter les intentions de vote exprimées dans le plus récent sondage. Alexandre Cloutier arriverait premier avec 37% des intentions de vote, suivi de Jean-François Lisée (15%), Véronique Hivon (14%), Martine Ouellet (7%) et Paul St-Pierre Plamondon (2%), selon le coup de sonde mené par Léger Marketing pour le Journal de Montréal / Le Devoir auprès des sympathisants péquistes.

Pour l’analyste de projections électorales Bryan Breguet, le montant total amassé, plus que le nombre de donateurs, serait le meilleur indicateur du résultat de l’élection à la chefferie du PQ le 7 octobre prochain.

Sur son blogue, Too Close To Call, l’analyste a comparé le montant amassé et le score récolté pour les courses à la chefferie du PQ en 2015 et du PLQ en 2013. Chaque fois, le meneur en termes de financement a été élu.

Même les pourcentages entre le financement et le score étaient similaires, souligne Bryan Breguet. L’an dernier, Pierre Karl Péladeau avait reçu 51% du financement et 58% des voix. Philippe Couillard, lui, avait récolté 51% du financement en 2013, pour 59% des voix. «La relation n'est pas parfaitement 1:1, note l’analyste, mais c'est proche.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Qui pourrait devenir chef du PQ Voyez les images