Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Chefferie du PQ: Une course entre Cloutier et Lisée pour le financement

QUÉBEC – Si les dons sont un indicateur de l’appui sur le terrain, Alexandre Cloutier et Jean-François Lisée semblent avoir le vent dans les voiles dans la course à la chefferie du Parti québécois.

En effet, les deux candidats à la succession de Pierre Karl Péladeau arrivent en tête dans la campagne de financement.

À ce jour, Alexandre Cloutier a reçu 45 593$, tandis que Jean-François Lisée a obtenu 42 147$, selon les données du Directeur général des élections compilées par Le Huffington Post Québec. C’est beaucoup plus que Véronique Hivon, qui a récolté 25 465$. Martine Ouellet arrive quatrième avec 20 695$, tandis que Paul St-Pierre Plamondon obtient un maigre 4 575$.

Si Cloutier et Lisée ont récolté des trésors de guerre similaires, deux tendances distinctes se dessinent toutefois chez les candidats. Avec 427 contributions, Jean-François Lisée arrive loin devant son adversaire en termes de nombre de donateurs. De son côté, Alexandre Cloutier a reçu 260 dons, contre 176 pour Martine Ouellet, 158 pour Véronique Hivon et 31 pour Paul St-Pierre Plamondon.

Toutefois, Alexandre Cloutier reçoit des dons plus élevés que son adversaire, avec une moyenne de 175$ par personne. À ce chapitre, Jean-François Lisée arrive bon dernier, avec une moyenne de 99$ par contribution.

Le montant total amassé par les différents clans semble refléter les intentions de vote exprimées dans le plus récent sondage. Alexandre Cloutier arriverait premier avec 37% des intentions de vote, suivi de Jean-François Lisée (15%), Véronique Hivon (14%), Martine Ouellet (7%) et Paul St-Pierre Plamondon (2%), selon le coup de sonde mené par Léger Marketing pour le Journal de Montréal / Le Devoir auprès des sympathisants péquistes.

Pour l’analyste de projections électorales Bryan Breguet, le montant total amassé, plus que le nombre de donateurs, serait le meilleur indicateur du résultat de l’élection à la chefferie du PQ le 7 octobre prochain.

Sur son blogue, Too Close To Call, l’analyste a comparé le montant amassé et le score récolté pour les courses à la chefferie du PQ en 2015 et du PLQ en 2013. Chaque fois, le meneur en termes de financement a été élu.

Même les pourcentages entre le financement et le score étaient similaires, souligne Bryan Breguet. L’an dernier, Pierre Karl Péladeau avait reçu 51% du financement et 58% des voix. Philippe Couillard, lui, avait récolté 51% du financement en 2013, pour 59% des voix. «La relation n'est pas parfaitement 1:1, note l’analyste, mais c'est proche.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Qui pourrait devenir chef du PQ

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.